[Martinez, Jessica] Virtuosity

 
    • Cookies

      Lecteur averti

      Hors ligne

      #1 28 Juin 2013 16:42:36

      <image>

      Carmen, 17 ans, mène une vie passionnante. Considérée comme l'une des meilleurs violonistes de sa génération, elle vient de gagner un Grammy. Poussée par sa mère, ancienne chanteuse d'Opéra à la carrière brisée, elle travaille sans relâche pour gagner le prix Guarneri, un concours de violon dont le vainqueur remporte une tournée mondiale. La pression de ce coach maternel impitoyable, le stress de la compétition, l'abus de bêtabloquants pour éviter le trac sur scène.  Carmen est au bord du « burnout ». Sans compter que la partie va être difficile avec pour rival l'énigmatique Jeremy King.


      Mon avis :

      Finalement l'univers musical n'est présent qu'au travers de la pression exercée sur notre héroïne par le concours. On n'apprend que très peu de chose sur la relation qu'elle entretient avec le violon. Toutefois, cela n'enlève rien à l'histoire qui reste intéressante du point de vue de l'environnement dans lequel notre jeune Carmen évolue.
      Si je n'ai pas beaucoup appréciée l'héroïne en début de partie à cause d'un comportement un peu trop puéril pour son âge, j'ai bien vite compris les motivations de l'auteure, et n'en ai que mieux apprécié la fin!
      Fin, d'ailleurs qui pourrait donner lieu à une suite... non?

    • Aveline

      Very Important Lecteur

      Hors ligne

      #2 28 Juin 2013 19:09:51

      J'ai un avis mitigé sur ce livre. Mais ça remonte à tellement loin que je ne sais plus pourquoi
    • Cookies

      Lecteur averti

      Hors ligne

      #3 28 Juin 2013 21:44:25

      xD Moi je m'attendais à davantage de musique!
      Mais une fois mon deuil fait, je me suis habituée au tournant que prend l'histoire et cela m'a suffisamment intéressé pour que je sois captivée!
      En fait, je crois que je m'attendais à revivre un moment comme "Là où j'irai" le côté dramatique en moins.
    • PommeBook

      Bibliophile

      Hors ligne

      #4 01 Juillet 2013 22:21:28

      Pareil je suis mitigée voir déçue, l'auteur aborde le burn out sans trop savoir ce que c'est. La fille est au bout du rouleau mais elle ne fait pas de burn out ... C'est trop léger et pas assez poussé pour parler du sujet comme il faut. Elle caresse le sujet, rien de plus ...
    • Cookies

      Lecteur averti

      Hors ligne

      #5 19 Août 2013 15:07:22

      Il est vrai que l'on est loin des personnages de type borderline prêt à tuer pour parvenir à leurs fins, comme on pourrait se l'imaginer compte tenu du synopsis mais la lecture reste plaisante.