[Le Cercle Littéraire - Novembre 09] Style

Discussion fermée
  • Nathalie

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #1 04 Novembre 2009 19:00:40

    Ici est l'endroit où vous pouvez échanger vos avis sur le style littéraire de ce livre.


    Avez-vous aimé le fait que le livre soit écrit sous forme épistolaire ? Que pensez-vous du style narratif ?

  • JessLivraddict

    Administrateur

    Hors ligne

    #2 04 Novembre 2009 19:05:54

    Au début, ça m'a fait très peur de voir que le livre était écrit sous forme épistolaire car je n'aime pas ça.

    Et ici, je dois bien avouer que ça ne m'a nullement dérangée et que j'ai bien aimé découvrir les personnages et l'histoire à travers les lettres des différents protagonistes.
  • baba

    Admin développeur

    Hors ligne

    #3 04 Novembre 2009 19:19:14

    Ce style est original mais fatiguant à la longue. On est jamais dans l'action, on ressent le besoin de l'auteur de bien tout détailler au travers des lettres de son personnage. Les personnages annexes qui écrivent des lettres pour un rien (ex : la femme qui n'aime pas le Cercle Littéraire), je trouve ça aussi assez ridicule et pas réaliste, de même que le fait qu'après la guerre ils envoient si facilement des lettres et des livres comme ça.
  • Nathalie

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #4 04 Novembre 2009 19:24:06

    Contrairement à toi baba, j'ai bien aimé le fait que de temps en temps on ait une vieille idiote de village qui vienne mettre son grain de sel  :D  J'en connais qui, je pense, en seraient capables  ;)

    Pour la poste après la guerre, je n'ai aucune idée de comment ça se passait et je n'ai pas pensé à questionner le réalisme. Mais on dit bien qu'il y a au moins un bateau et un avion par jour qui va jusqu'en Angleterre, et Guernesey semble être une toute petite île, je suppose qu'il n'y a pas beaucoup de courrier à faire voyager, donc c'est possible il me semble...
  • JessLivraddict

    Administrateur

    Hors ligne

    #5 04 Novembre 2009 19:24:27

    Je pense que la correspondance fonctionnait toujours pendant la guerre, ne serait-ce qu'avec la résistance... Je ne suis pas une spécialiste sur la matière, donc je peux me tromper.
    Ce détail ne m'a pas choqué car vu qu'il y a des bateaux qui vont en Guenersey au départ de Londres au mois une fois par jour (ou semaine ? Je ne sais plus si c précisé dans le livre), le courrier peut très bien venir par là. La guerre est finie depuis un an, c'est donc tout à fait crédible.

    Là, où je ne suis pas d'accord avec toi, c'est par rapport aux "lettres qui servent à rien" dont la femme qui n'aime pas les épluchures... Il y a tjs des emmerdeurs partout et des gens pour rouspéter... Dans le monde dans lequel on vit, ça n'a rien d'étonnant de voir une bonne femme acariâtre se mêler des choses qui ne la regardent pas, que du contraire ! Ce qu'elle apporte à l'histoire ? Hum... Moi, je dirais, un personnage à détester ! wink
  • Nathalie

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #6 04 Novembre 2009 19:26:03

    Lol, Jess, on écrit la même chose presque en même temps  :D
  • Thalia

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #7 04 Novembre 2009 19:40:46

    J'ai justement bien aimé avoir les réponses des autres personnages. J'ai lu un autre livre épistolaires et ça faisait bizarre de ne pas avoir de réponse justement. Au final, tu t'habitues mais tu te dis que tu aimerais quand même avoir la version des autres personnages. Ce que tu as ici et vraiment j'ai trouvé ça chouette.
  • JessLivraddict

    Administrateur

    Hors ligne

    #8 04 Novembre 2009 19:42:39

    Puis, je sais pas, je trouve que ça a donné un petit côté "intimiste" et "épieur", genre on n'est des petits curieux qui lisons des lettres qui ne nous sont pas destinées...wink :-)

    Loin de me gêner, j'ai adoré cela car ça m'a permis d'être au plus près des personnages et de vraiment vivre l'histoire avec eux comme si je les connaissais.
  • Fée Bourbonnaise

    Mécène des éditeurs

    Hors ligne

    #9 04 Novembre 2009 19:47:34

    Avec moi, les romans épistolaires, ça passe ou ça casse. Ici ce n'est pas passé. Je me suis perdue au milieu de tous ces personnages qui échangent des anecdotes plus ou moins intéressantes. Plusieurs fois, je suis revenue en arrière parce que j'avais oublié qui était le personnage.
  • Nathalie

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #10 04 Novembre 2009 19:49:20

    Oui, là je suis d'accord: il y a beaucoup de personnages. J'en ai repéré certains rapidement, mais parfois j'ai dû faire comme toi, revenir en arrière pour voir de qui il s'agissait... Les noms sont pas faciles à retenir, il y en a beaucoup !