[Suivi Lecture] Cinnamon

 
  • Julie27

    Administratrice

    Hors ligne

    #11 14 Septembre 2016 21:20:12

    Coucou,

    De Camilla Läckberg, il faudrait vraiment que je reprenne la saga Erica Falk/Patrick Hedström (je n'ai lu que le tome 1)...
    En tout cas, je ne lirai pas "Cyanure" :P

    Je ne connais pas du tout ta lecture actuelle (je ne connais pas non plus l'auteur). Mais le résumé est plutôt intrigant.

    Bonne lecture.
  • Cinnamon

    Tourneur de pages compulsif

    Hors ligne

    #12 15 Septembre 2016 10:46:24

    Coucou Julie

    On peut effectivement se passer de la lecture de Cyanure ;), même si ce n'est pas non plus une catastrophe; il y a eu pire. Camilla Läckerg reste quand même une écrivaine  de qualité. J'ai lu en tout 5 romans, les cinq premiers, de sa série avec Erica Falk. C'est un peu toujours pareil mais c'est bien fait et c'est agréable à lire. Et puis ce sont des polars qui détendent, beaucoup moins noirs que Thilliez par exemple ou d'autres et beaucoup moins violents. Ca a un petit côté Agatha Christie, avec les intrigues sentimentales mélangées à l'histoire policière, sans pour autant que ça en prenne le dessus. Ca reste quand même du polar.

    Je continue ma lecture du Petit Bonzi et ça me plait toujours. C'est assez subtil et tout est dit en finesse. Par contre j'avance à un rythme d'escargot et pourtant le bouquin n'est pas bien gros.
  • Cinnamon

    Tourneur de pages compulsif

    Hors ligne

    #13 21 Septembre 2016 09:51:04

    J'ai fini Le Petit Bonzi. j'ai beaucoup aimé. C'est un beau roman, tout en finesse, sur l'enfance.  Le style est particulier et peut rebuter. J'ai eu un peu de mal au début à cause de cela, ne voyant pas trop ce que l'auteur voulait dire. Le roman commence ainsi:
    "C'est en mars 1964 que Jacques a mangé de l'herbe pour la première fois. Il en avait mangé avant, bien avant, beaucoup et des jours durant, mais la première fois qu'il a mangé de l'herbe et qu'il a guéri c'est en mars 1964, c'était le soir et il avait plu."
    Le livre peut paraître un peu déconcertant, mais tout s'explique peu à peu, de façon subtile. Au final, une histoire touchante, et de beaux personnages : cet enfant, Jacques, qui est malheureux, et aussi son instit, qui voit sa détresse et s'intéresse à lui.
    Ce livre, que j'ai choisi sans le choisir, puisque je pense que si je ne l'avais pas eu en cadeau commercial, je ne l'aurais jamais lu, m'a vraiment donné envie de lire un autre roman de Sorj Chalandon. J'attendrai quand même que ma PAL continue à descendre un peu avant de la faire remonter...

    Dernière modification par Cinnamon (21 Septembre 2016 09:54:27)

  • Fan2polar

    Consommateur de phrases

    Hors ligne

    #14 21 Septembre 2016 10:26:13

    J'ai Le quatrième mur dans ma PàL suite au conseil d'un livraddictien mais je ne me suis pas encore décidée à le lire.
    Si jamais tu choisis ce roman, je veux bien t'accompagner dans sa lecture ... ;)
  • Cinnamon

    Tourneur de pages compulsif

    Hors ligne

    #15 21 Septembre 2016 12:48:15

    Fan2polar a écrit

    J'ai Le quatrième mur dans ma PàL suite au conseil d'un livraddictien mais je ne me suis pas encore décidée à le lire.
    Si jamais tu choisis ce roman, je veux bien t'accompagner dans sa lecture ... ;)


    Je retiens ce titre que je vais mettre dans ma wish-list.  Ca a l'air effectivement bien. J'attends un peu pour me le procurer. Et avec plaisir pour une lecture à deux :) Je te préviendrai quand je l'aurais acheté, comme ça on se mettra synchro.

    Dernière modification par Cinnamon (23 Septembre 2016 10:25:34)

  • Cinnamon

    Tourneur de pages compulsif

    Hors ligne

    #16 22 Septembre 2016 10:15:36

    Après Le petit Bonzi, retour au polar. J'ai commencé la lecture de Le Caméléon noir de Jake Lamar.  C'est un roman noir, de facture très classique, comme on en faisait dans les années 50, mais c'est très bien.  J'en suis à la page 160 et je le lis avec plaisir. Ca se passe dans une petite université américaine:

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    Le corps d'une étudiante blanche est retrouvé dans le bureau d'un professeur noir, responsable du nouveau département d'études "afrikaméricaines" et par ailleurs très controversé car ancien militant radical devenu  très conservateur. Le roman commence par la visite de ce prof chez le narrateur, autre prof noir de cette fac, qui vient l'emmener voir ce qu'il vient de trouver dans son bureau, se gardant de lui dire que c'est un cadavre.



    Le roman traite des rapports Blancs/Noirs dans cette université mais aussi de manière plus générale aux Etats-Unis, des années 60 aux années 90 ( si le roman a été écrit en 2001, il se déroule en 1992, où un certain Bill Clinton, sénateur de l'Arkansas, est candidat à l'investiture démocrate). C'est un roman très agréable à lire, qui traite de sujets graves avec beaucoup d'humour, même si le roman reste un authentique polar et non un roman humoristique. Voici le début du roman qui donne une idée du ton général teinté d'une certaine ironie :

    " "Bordel de merde! putain de bordel à queue de merde!"
    Reginald T. Brogus avait déjà connu des moments de plus grande éloquence. "
  • Julie27

    Administratrice

    Hors ligne

    #17 22 Septembre 2016 21:04:51

    Coucou,

    Et voilà un nouvel ajout à ma wish-list :angel: Il me tente bien "Le Caméléon noir" !

    Bonne lecture.
  • Cinnamon

    Tourneur de pages compulsif

    Hors ligne

    #18 26 Septembre 2016 10:46:11

    J'ai terminé Le Caméléon Noir que j'ai beaucoup aimé. C'est un polar très classique mais réussi.  Il est bien foutu, avec des surprises.. surprenantes, et d'autres un peu moins (j'avais trouvé qui était l'assassin) et il traite avec intelligence et subtilité de sujets aussi bien politiques que d'ordre privé comme les rapports de couple.  Si l'on voulait schématiser , on pourrait dire que Le Caméléon noir c'est la rencontre de David Logde et de Chester Himes.

    A présent je lis pour le challenge Lecture Commune Code 93 d'Olivier Norek. Auteur dont j'avais lu le plus grand bien, ce qui m'avait donné envie de le lire. Et l'occasion faisant la larronne avec ce challenge, je me suis procuré Code 93, dont j'ai lu les 60 premières pages avec délectation. Si la suite tient ses promesses, waouh! on pourra dire qu'on a un grand écrivain de polars.
    Norek est un policier. Ca se sent que ce qu'il écrit est inspiré de son vécu, mais c'est dit de façon subtile, par petites touches. Car pour ce que j'ai pu en lire, pour moi, Norek n'est pas un policier qui écrit mais plutôt un écrivain qui travaille dans la police. Comme vous pouvez le voir, je suis sous le charme.
  • oriane0102

    Insomniaque des livres

    Hors ligne

    #19 26 Septembre 2016 10:49:35

    J'ai lu Code 93 cet été et j'avais beaucoup aimé! J'avais été tenté en apprenant qu'il était policier (j'aime bien les histoires qui ont l'air réelles!) et je n'ai pas été déçue.
    Bonne lecture :)
  • Fan2polar

    Consommateur de phrases

    Hors ligne

    #20 26 Septembre 2016 11:05:04

    Pas vraiment étonnée que tu apprécies Norek ... ;) Sachant que son "style" s'affine et s'améliore dans ses romans suivants, je suis heureuse de t'annoncer que tu as encore de belles pages devant toi ! :D