Esthétique, tome 1

de G.W.F. Hegel (1820)

Synopsis

Moyenne

15.0

1 vote

BON

L'art est-il éternel ? Dans son Esthétique, publiée en 1832, Hegel soutient que le temps n'est plus à la créativité artistique mais aux musées et à la réflexion sur l'art. C'est une conception particulière de l'activité de l'artiste et de sa mission dans l'histoire qui le conduit à en faire ainsi une chose du passé. L'art ne relève pas, d'après lui, du sentiment : sa vocation n'est pas de plaire mais d'exprimer une quête de sens. En élaborant la matière, il élève les apparences muettes de la nature au rang d'une réalité symbolique. Contrairement au beau naturel, le beau artistique vient de l'homme et parle à l'homme. Un peuple retrouve ainsi dans l'art de son temps les représentations qu'il se fait confusément de lui-même. Dans le cours de l'histoire universelle, la religion puis la philosophie finissent par surpasser le travail de l'artiste : elles parviennent mieux que lui à assumer cette fonction de révélation de l'esprit à lui-même. L'art perd alors sa raison d'être...

Une puissante spéculation sur l'essence et sur l'histoire de l'art. --Émilio Balturi

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

1997 Editions Le Livre de Poche (Les Classiques de la Philosophie)

Française Langue française | Traduit par Charles Bénard | 768 pages | Sortie : 1 Mars 1997 | ISBN : 9782253067184

1944 Editions Aubier Montaigne

Française Langue française | 365 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !