Juste la fin du monde

de Jean-Luc Lagarce (2000)

Synopsis

Moyenne

14.4

106 votes

MOYEN

Le fils retourne dans sa famille pour l'informer de sa mort prochaine.
Ce sont les retrouvailles avec le cercle familial où l'on se dit l'amour que l'on se porte à travers les éternelles querelles. De cette visite qu'il voulait définitive, le fils repartira sans avoir rien dit.

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2020 Editions Flammarion (GF - Etonnants classiques)

Française Langue française | 224 pages | Sortie : 19 août 2020 | ISBN : 9782081518445

2016 Editions Les Solitaires Intempestifs

Française Langue française | 142 pages | Sortie : 19 septembre 2016 | ISBN : 9782846815017

2012 Editions Les Solitaires Intempestifs

Française Langue française | 144 pages

2011 Editions Les Solitaires Intempestifs (Bleue)

Française Langue française | 78 pages

D'autres livres dans ce genre

2 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

16 commentaires

  • Luthien Le 14 Mars 2012 à 11:42
    Une belle découverte ! L'écriture est particulière, pas toujours évidente à lire avec toutes ces répétitions, mais j'ai beaucoup aimé l'ambiance.
  • LiqueurAmère Le 04 Mars 2016 à 00:47
    Une pièce déroutante, dont on se demande vraiment comment elle peut être mise en scène. Les personnages sont anti-théâtraux ; mûs par le dire plus que par le faire. Elle met en scène le retour d'un fils prodigue, Louis, qui vient annoncer à sa famille sa mort prochaine... mais les rancœurs et l'incompréhension provoquent une rupture du dialogue, et un échec de l'aveu. Du bon Lagarce !
  • Kraahe Le 20 Août 2016 à 21:49
    Une pièce dense et forte, pleine de tendresse, de ressentiments et de sentiments. Le récit de cette famille qui se déchire au retour de l'ainé est poignant et la plume qui nous porte dans d'autres sphères. Le seul regret soit que la pièce ne soit pas plus longue. "Ce sont des oublis comme celui-là que je regretterai."
  • UnbouquindsloceanIndien Le 02 Février 2017 à 03:38
    Lecture très originale mais une compréhension assez floue. Pour mieux comprendre j'ai opté pour la mise en scène de Xavier Dolan qui m'a complètement éclairé sur l'histoire.
  • Art de Livre Le 23 Octobre 2019 à 15:38
    Une pièce à l'ambiance particulièrement dérangeante. Jean-Luc Lagarce rend parfaitement compte de ce sentiment d'incompréhension qui s'est depuis longtemps emparé de cette famille. La plume est déroutante et le texte difficile à lire, mais l'atmosphère globale est saisissante. La préface et l’adaptation de Xavier Dolan aident à comprendre le sens profond de cette pièce. Une lecture originale.
  • Klebich Le 28 Avril 2020 à 20:27
    Juste pas les mots... - Un uppercut dans l'estomac - Cette langue, les personnages et le langage provenant d'eux, de ces êtres qui souffrent en silence (Louis n'est pas seulement un égoïste, il est autre chose...)
  • Gavertania Le 17 Septembre 2020 à 20:06
    Une pièce sur la mort, sa fin du monde, la banalité des querelles familiales et l'amour partagée que ne l'ont se dit jamais. Jean-luc lagarce montre que la fragilité du mot, l'incohérence scénique et le parler hésitant, sont tout aussi grand et majestueux que des monologues lyriques et épiques récités à l'articulation prêt.
  • Ayoungreader_ Le 22 Septembre 2020 à 12:21
    L’écriture est très particulière et je n’ai pas forcément accroché à ce style mais je n’arrivais pas à décrocher du livre malgré cela ! J’ai adoré l’intrigue même si on s’y attendait étant donné la rapidité de l’œuvre. Il y a uniquement le style qui m’a un peu dérangé !
  • Genesis Le 12 Décembre 2020 à 23:55
    Écriture saisissante et glaçante qui sait mettre mal à l'aise. Toutefois quand on connait le contexte de son écriture dans lequel Lagarce venait d'apprendre qu'il avait le SIDA et allait en mourir c'est d'autant plus dur. Lecture réalisée dans le cadre de mon cours de français de première, c'est un vrai plaisir à étudier.
  • Evalire Le 25 Décembre 2020 à 21:50
    Beaucoup de mal à entrer dans la pièce ainsi qu'à m'attacher aux personnages. Je n'ai véritablement pas accroché ni compris où l'auteur souhaitait nous faire aller.
  • Floflyy Le 02 Février 2021 à 08:46
    Je n'avais pas aimé le film de Dolan... et j'ai adoré le texte. J'ai trouvé ces longs monologues en vers libres puissants, percutants. L'écriture est donc particulière mais tellement forte. Une querelle familiale prend des proportions épiques, les non-dits sont récités sur des pages entières, la maladie si présente se fait finalement minuscule. Cette pièce rentre dans mon top 10.
  • Céops Le 10 Mars 2021 à 17:35
    Je suis passée à côté, très sincèrement, et je le regrette. Je salue cependant la plume, très belle et puissante... Les dernières pages ont eu un semblant d'écho en moi, mais c'est bien tout, je le crains. Le reste est trop flou, trop brumeux, je ne visualisais pas du tout les scènes... Il y a clairement un sous-texte entre les lignes qui m'a hélas échappé. Dommage. Très dommage. [13]
  • Gentiane Le 03 Mai 2021 à 08:14
    Lorsque le dire de soi se heurte au dire de l' autre. Le mur de l'incompréhension mutuelle s'élève brique par brique. Chacun a sa propre vision de Louis. Catherine est le condensé du souvenir des 3 autres personnages, Elle a entendu parlé de Louis. Lorsque l'on revoit un ami après très longtemps, le temps a figé son souvenir. A nos yeux il reste celui qu'il était, pourtant il a vécu et nous aussi
  • Copihue Le 25 Juillet 2021 à 18:19
    Une écriture très originale, dans laquelle il m'a fallu un peu de temps pour me plonger, mais qui reflète très bien les difficultés de communication de cette famille. Le sujet est difficile mais c'est une très belle pièce.
  • |_ucile Le 09 Novembre 2021 à 20:52
    J'ai été très désarçonnée par ce livre. L'écriture m'a beaucoup déstabilisée et j'ai manqué de clefs pour pouvoir m'imprégner de la pièce. Abandon, à retenter plus tard.
  • Les lectures de Nathalie Le 27 Novembre 2021 à 02:24
    Lu pour le français. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre la pièce, des monologues apparaissaient mais rendaient l’écriture pas très fluide. Les personnages étaient agaçants et manquaient cruellement de profondeur. La mère et Louis étaient fades.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !