L'oeil vivant

de Jean Starobinski (1961)

Synopsis

Moyenne

16.0

1 vote

BON

«Pourquoi inventa Poppaea de masquer les beautés de son visage, que pour les renchérir à ses amants ?» demande Montaigne. Le caché fascine. Voir, regarder, c'est désirer saisir, pénétrer, posséder. Devenir «œil vivant» : tel est le vœu formulé par Rousseau. Interrogeant quelques grandes œuvres - Corneille, Racine, La Bruyère, Rousseau, Stendhal -, Jean Starobinski montre comment, dans la création littéraire, l'exigence du regard, dépassant et détruisant la réalité visible, entraîne dans le monde de l'imaginaire ; comment aussi, aiguisée par l'obstacle et la déception, elle incite à toutes les perversions : exhibitionnisme, voyeurisme, sadisme, refus de la réflexion.

1 édition pour ce livre

1999 Editions Gallimard (Tel)

Française Langue française | 308 pages | Sortie : 23 Septembre 1999 | ISBN : 9782070754588

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !