Les chansons des rues et des bois

de Victor Hugo (1865)

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Dans la première partie de ces Chansons des rues et des bois, recueil de vers paru en 1865, Victor Hugo renoue avec l'aimable paganisme de la Renaissance. Il invite le lecteur à fuir le pavé des villes, à courir les champs de luzerne et à y guetter de jolies créatures que l'on croirait sorties de la mythologie gréco-latine, mais dont les accortes chairs juvéniles sont bien réelles ! Épicurien et quelque peu polisson, le poète se fait le chantre d'une vie naturelle d'où est exclu tout sentiment de péché. Dans la seconde partie, le ton se fait toutefois plus grave. Hugo y développe une philosophie religieuse dont le caractère composite, amalgamant déisme, panthéisme, christianisme et égalitarisme républicain, est emporté
par un élan vital qui lui inspire quelques-unes de ses plus grandioses métaphores. L'ensemble est un merveilleux témoignage de la richesse de son répertoire formel, de sa fécondité créatrice et de sa jeunesse de coeur.

3 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

1998 Editions Maxi Poche (Classiques français)

Française Langue française | 279 pages

1900 Editions Nelson

Française Langue française | 356 pages | ISBN : 9782743409425

1877 Editions Alphonse Lemerre

Française Langue française | 328 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !