"Une révolution des consciences" suivi de "Appeler le peuple à la lutte ouverte"

Synopsis

Moyenne

17.0

1 vote

TRES BON

Assignée à résidence depuis les années 1990, persécutée par la junte militaire au pouvoir en Birmanie, Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix en 1991, continue de prôner la non-violence. C'est dans les fondements du bouddhisme qu'elle puise son énergie politique : pour elle, la libération du peuple passe par une révolution des esprits. Moins d'un siècle plus tôt, en 1906, Trotsky justifiait la nécessité d'une insurrection armée pour lutter contre un Etat par nature violent. Ainsi s'opposent deux visions de la révolution, deux stratégies pour servir un même but : l'émancipation des peuples.

1 édition pour ce livre

2010 Editions Points (Les grands discours)

Française Langue française | 54 pages | Sortie : 15 avril 2010

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Titania Le 19 Mai 2017 à 08:17
    Deux des meilleurs discours que j'ai lu dans cette collection. Sur la peur et le pouvoir de la majorité, ce sont deux textes parfaitement argumentés, qui font appel à la logique plutôt qu'à l'émotion.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !