Seigneurs et nouvelles créatures

de Jim Morrison (1976)

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Jim Morrison qui ne concevait pas d'être Pop Star à trente ans, se voulait avant tout un écrivain.
Paradoxalement, c'est en "poète maudit" qu'il édita, à compte d'auteur, la première édition de son recueil de poèmes : The Lords and the New Creatures. Dans ces textes, traduits ici, c'est l'envers du décor Doors-Morrison et sans doute la face cachée des mythiques années soixante qui apparaît : l'aveu lucide de l'inhumanité de l'Amérique, de la solitude et du cauchemar. Le tout, vécu et restitué, au travers d'un sens privilégié des images et de la simplicité naïve des mots, dû à la formation cinématographique de Jim Morrison avec sans doute le rêve d'un grand film métaphorique et impitoyable sur le réel américain.

Titre original : Lords and the new creatures (1969)

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

1988 Editions 10/18

Française Langue française | Traduit par Yves Buin, Richelle Dassin | 263 pages

1979 Editions 10/18

Française Langue française | Traduit par Yves Buin - Richelle Dassin | 263 pages

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !