[Le fantôme de l'Opéra - Avril 2012] Le style et l'auteur

  • Nathalie

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #1 25 Avril 2012 18:00:35

    => Qu'avez-vous pensé du style de la narration ? Connaissez-vous d'autres livres de l'auteur ?

    Notamment, vous pouvez répondre aux questions suivantes :

    Un des caractéristiques du roman réside dans la présence très marquée du narrateur qui se présente comme enquêteur et interpelle régulièrement le lecteur. Le but est de présenter cette histoire comme réelle. Est-ce un procédé que vous avez l’habitude de rencontrer dans vos lectures ? Cela vous a-t-il plu, ou préférez-vous un narrateur qui soit plus effacé, et ne vienne pas vous « déranger » dans votre lecture ? D’ailleurs, avez-vous éprouvé une certaine sympathie pour le narrateur ? Lui avez-vous fait totalement confiance ? Je pense en particulier aux explications finales quant à la disparition des personnages. Avez-vous totalement cru son explication, ou pensez-vous qu’il a pu se jouer de nous, garder un pan de la vérité pour lui, pour protéger le Fantôme ?

    Aviez-vous déjà lu d’autres romans de Gaston Leroux ? Si oui, avez-vous retrouvé dans ce roman ce qui vous avait plu/déplu par ailleurs ? Dans tous les cas, pensez-vous en lire d’autres ?

    Puisque la perfection est dure à atteindre, avez-vous un défaut à reprocher au livre ? Que ce soit pour la création des personnes, le style de Gaston Leroux, le rythme du récit ?
  • Florel

    Traducteur de papyrus

    Hors ligne

    #2 25 Avril 2012 18:42:58

    Je reproche à ce livre ses longueurs, parfois j'ai trouvé que ça partait dans tous les sens, que j'ai dû m'y reprendre à deux fois sur certains passages, et du coup je dois avouer qu'avec ce problème précédent le style de l'auteur, et ce qu'il a voulu créer comme ambiance, m'a complètement échappée XD
    Au passage les descriptions du théâtre ne m'ont absolument pas intéressé.

    Et du coup c'est tout le livre que je reproche à l'auteur, car tout ça, presque rien finalement, pour ça c'est pas top. :s

    Dernière modification par Florel (25 Avril 2012 18:43:27)

  • Lynnae

    Correcteur Bibliomania

    Hors ligne

    #3 25 Avril 2012 18:45:10

    Je connaissais cet auteur de nom pour son Mystère de la chambre jaune, et il y a quelques semaines j'ai trouvé La double vie de Théophraste Longuet qui a l'air très drôle.

    J'ai bien aimé la forme qu'a pris cette enquête policière C'est peut-être à cause de ces interventions que je ne me suis pas plus passionnée pour les personnages, même si on se sent plongé dans le réel, j'étais plus dans l'optique de l'enquête - mais ça ne m'a pas dérangée. La question de la confiance ne s'est même pas posé, au vu de tous les efforts dont il parle, je l'ai suivi et cru. Mais je ne sais plus maintenant s'il parle de ses motifs pour faire cette enquête, tiens ...

    Je pense en effet lire d'autres livres de l'auteur ^^ Théophraste Longuet, déjà, et pourquoi pas encore d'autres. J'ai bien aimé son style, ses descriptions, la vie qu'il donne à son environnement.
  • Nathalie

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #4 25 Avril 2012 18:50:39

    Je dois dire que je n'ai pas du tout apprécié le style. Il y avait beaucoup trop de hors-sujets, de tournures étranges et de grandiloquence.  Je pense par exemple au passage...

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    ...de la chambre de torture : le Persan répète sans arrêt que c'est quelque chose d'horrible, alors on s'attend au pire, et en fait c'est juste une chambre avec de la chaleur et des miroirs qui donnent une espèce d'illusion, un sauna perfectionné !



    Du coup moi qui ai toujours eu l'intention de lire Le Mystère de la Chambre Jaune, je suis un peu refroidie.

    Ceci dit j'ai aimé le ton historique qu'il donne à cette histoire, et le changement régulier de narrateurs (un passage tiré d'un procès, un passage narré par le Persan, etc).  C'était sympa et ça a donné un peu de dynamisme.
  • Aniouchka

    Lecteur en pantoufles

    Hors ligne

    #5 25 Avril 2012 18:51:28

    Comme Florel, j'ai trouvé le style très longuet, très pompeux, grandiloquent. Je sais que l'histoire se passe au XIXème, mais les séries d'exclamations de Raoul m'ont donné envie de le secouer dans tous les sens !
    J'ai particulièrement peu aimé les digressions de l'auteur, et sa façon de passer de l'avant à l'après sans prévenir

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    (il raconte par exemple la disparition de Christine et l'attitude bizarre des directeurs qui ne veulent pas être dérangés, puis seulement au chapitre suivant explique pourquoi leur attitude était si bizarre)

    : je trouve que, du coup, la lecture est plus difficile. Personnellement, j'ai perdu le fil à plusieurs moments à cause de ces digressions.
    Sinon, les descriptions de l'opéra sont bien menées, et l'auteur introduit une note d'humour dès qu'il est question des directeurs, et j'ai trouvé ça très plaisant.

    Je n'ai rien lu d'autre de Gaston Leroux, mais pourquoi pas lire Le mystère de la chambre jaune.
  • Florel

    Traducteur de papyrus

    Hors ligne

    #6 25 Avril 2012 18:57:07

    J'en ai un dans ma PAL, le parfum de la dame en noir et je ne suis plus du tout pressée de le sortir. :s
  • Dreiss

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #7 25 Avril 2012 19:22:04

    Je ne connaissais pas du tout cet auteur, et sincèrement, je n'ai pas du tout aimé son style d'écriture, qui conclusion m'a refroidi dans mon envie de rattraper mon retard dans ma culture Général en lisant le mystère de la chambre jaune :s
  • Florel

    Traducteur de papyrus

    Hors ligne

    #8 25 Avril 2012 19:29:18

    Sur un autre topic du BC Alison Mossharty à marqué ceci :

    C'est vrai que l'Opéra Garnier est connu pour être un monument très lourd au niveau artistique et qu'à ce niveau là, le style de Leroux correspond totalement à l'édifice.

    Et je voudrais savoir ça : Mais est-ce que Leroux à fait exprès d'avoir ce genre d'écriture ?
  • Dylan

    Lecteur timide

    Hors ligne

    #9 25 Avril 2012 19:32:13

    Je n'ai pas lu d'autres romans de Gaston Leroux et j'avoue qu'il y a très peu d'auteurs français que j'aime. Je pense par exemple à Balzac, même si il est de quelques décennies plus tôt, où j'ai énormément de mal à le lire. Ce sont des styles très lourds et faut vraiment prendre le temps de les lire.

    Donc j'ai surtout lu le Fantôme de l'Opéra pour l'histoire en elle-même sans trop m'attacher au style (je faisais avec). Mais si un autre résumé me plaît (vous parlez beaucoup du mystère de la chambre jaune, j'irai zieuter ça) je pense que je l'ajouterai à ma PAL sans trop me poser de questions.

    @Florel : comme je disais, il faut savoir que le roman a été écrit en 1910 et que les auteurs avaient encore des styles très fouillés. donc peut-être que l'ambiance de son roman a influencé son style, mais je ne peux pas te le garantir.
  • Florel

    Traducteur de papyrus

    Hors ligne

    #10 25 Avril 2012 19:35:05

    Oui c'est vrai Dylan, je n'avais pas pensé à l'époque où il a été écrit, pourtant moi qui adore les classiques là le charme n'a pas marché. C'est pô juste ! ^^