[Suivi de lecture] Clément

 
  • Clément

    Baby lecteur

    Hors ligne

    #1 08 Octobre 2012 16:34:42

    Bonjour.

    Ne retrouvant pas mon précédent suivi de lecture (a-t-il été supprimé par erreur?) je me permets d'en créer un autre.

    Et comme je n'étais pas venu depuis un moment je poste mes quelques dernières lecture:

    Le merveilleux voyage de Nils Holgerson à travers la Suède par Selma Lagerlof
    La Suède vue à travers le regard d'un jeune garçon, au début du XXe siècle. La Suède et ses légendes, son merveilleux et sa misère, ses grands espaces naturels et ses grandes villes, ses animaux et ses humains. Le principal défaut que je pourrais reprocher à se livre c'est qu'on finit par facilement deviner le déroulement des histoires que racontent les personnages, parce qu'elle sont toutes plus ou moins construites sur le même schéma. Mais ne boudons pas notre plaisir car c'est un excellent roman, plein d'aventures, de rebondissements, de personnages attachants, et au final on s'ennuie pas du tout (on a même du mal quand ça finit). La version que j'ai lue est peut-être légèrement ardue pour les petits mais elle ravira à coup sûr moyens et grands.

    Stoner de John Williams
    J'avais un (bête) à priori sur ce livre étant donné qu'il a été traduit par Anna Gavalda que j'ai pris en grippe après avoir lu et cordialement détesté Ensemble, c'est tout. Mais ma copine voulait le lire et elle me l'a fait lire avant elle. Donc je l'ai lu. Et j'ai beaucoup aimé. Alors l'histoire en gros c'est un jeune de la campagne des s'tats-unis qui vient faire des études à la ville et qui se découvre une passion pour la littérature, et donc il finit par devenir prof dans son Université. Et on le suit jusqu'à la fin de sa vie. Il y a quelques points qui m'ont dérangés et/ou que j'ai trouvé bizarre mais à part ça c'est une histoire assez touchante, drôle parfois. J'ai vraiment apprécié ma lecture. (et la traduction est pas mal (sauf une phrase donnée dans le livre en français et en anglais et dont la traduction m'a parue bizarre).

    Alexis ou le traité du vain combat et Le coup de grâce de Marguerite Yourcenar
    Alexis ou... est une (longue) lettre qu'écrit un jeune homme à sa femme, lui expliquant qu'il la quitte et pourquoi. Ce récit n'est pas vraiment évident à lire parce qu'il reflète un personnage ayant une façon de s'exprimer qui est vraiment datée (apparemment même pour l'époque à laquelle il a été écrit, soit il y a environ un siècle), avec des tournures de phrases pas habituelles. Yourcenar, cela dit, est très habile et on doit deviner ce que le narrateur ne dit pas et elle le rend proche du lecteur avec ses blessures.
    Le coup de grâce est une histoire en pleine guerre quelque part en Europe de l'est au début du XXe siècle. Bon, évidemment, ce n'est pas très joyeux mais la qualité d'écriture est là et l'histoire vraiment bouleversante (la fin est d'ailleurs assez traumatisante).
    Bref, même si ces deux courts romans ne valent pas les futurs chefs-d'oeuvre de Yourcenar, j'y ai trouvé mon compte et tout amateur de cette auteure ne peut passer à côté de ce(s) livre(s).

    Bilbo le Hobbit de J.R.R. Tolkien
    Bon, je ne vais pas revenir sur l'histoire que tout le monde (plus ou moins) doit connaître. C'est plus léger que Le seigneur des anneaux, plus d'humour, plus aventureux que guerrier. Je ne m'attarderai pas sur celui-là parce que beaucoup beaucoup l'ont lu donc ce n'est peut être pas la peine que je m'éternise. C'est très bien en tout cas.

    Corps et âme de Frank Conroy
    Un jeune garçon va se découvrir une passion pour le piano qui le mènera loin. C'est un bon roman mais avec pas mal de faiblesse d'écriture (dues à la traduction?), qui se lit facilement cela dit et suffisamment intéressant pour qu'on ne s'ennuie pas.

    Le collectionneur de mondes de Ilija Trojanow
    Une biographie romancée des exploits de Richard Francis Burton, explorateur du XIXe siècle.
    Vraiment un excellent roman, j'ai passé un très bon moment en lisant ce livre, divisé en trois grande parties à l'intérieur desquelles le récit alterne entre description "objectives" des évènements et l'histoire racontée par des témoins de ce qui se passe. Beaucoup de distanciation avec le personnage donc (ce qui nous éloigne nettement de Yourcenar), procédé assez intéressant même si il freine l'empathie qu'on peut éprouver pour le héros.

    Voilà pour mes derniers livres terminés, sinon ça fait x semaines que j'ai commencé The golden notebook de Doris Lessing (qui est vraiment bien mais que je lis par petites doses) et sinon je viens de commencer Water Music de T.C. Boyle, qui est assez spécial pour le moment mais je vais essayer de m'accrocher.
  • Clément

    Baby lecteur

    Hors ligne

    #2 19 Novembre 2013 21:15:23

    Rebonjour (un an plus tard :P )

    Bon je tente de reprendre ce que j'avais tenté de démarrer il y a plus d'un an.
    Je reviendrais pas sur les lectures que j'ai faites depuis un an, ça prendrait pas mal de temps même si il n'y en a pas tant que ça.

    Ma lecture du moment, acheté hier à la librairie sur un coup de tête, à peu près totalement au hasard:
    Ainsi résonne l'écho infini des montagnes, de Khaled Hosseini
    Il me semblait que je connaissais le nom de l'auteur mais je ne me le suis rappelé qu'après avoir acheté le livre : pour ceux qui savent (ou pas) c'est l'auteur du très célèbre Les cerfs-volant de Kaboul qui a eu beaucoup de succès (je ne sais pas à quel point).
    D'abord : il sort d'où le "infini" de la traduction française du titre original (And the mountains echoed)? Je me demande si c'est pas pour rajouter du prestige au titre (du pompeux on pourrait presque dire). Bref passons sur ce détail de peu d'importance finalement.
    Parlons du livre, plutôt. J'en suis pas très loin de la moitié et pour l'instant j'adore. C'est pas parfait, c'est plutôt triste mais il y a des passages vraiment très émouvants (et je ne suis pas si facilement ému par un livre). Je reviendrai dessus quand j'aurai fini mais pour l'instant je le dévore, je pense qu'après j'essayerai de lire les autres livres de cet auteur.

    Sur ce, j'y retourne. Bonne soirée.
  • Clément

    Baby lecteur

    Hors ligne

    #3 25 Novembre 2013 21:36:52

    Bon, j'ai dévoré le Hosseini qui m'a vraiment beaucoup plu et que je recommande chaudement : un très beau roman choral.

    Après ça, j'ai lu Lord of the flies de William Golding (en anglais) : assez glaçant sur ce qu'il renvoie sur l'humanité, de manière d'autant plus frappante que c'est évoqué à travers des enfants.

    Maintenant je lis deux livres en parallèle :
    - d'abord un que je butine puisque ce sont des "contes" : Contes à guérir, contes à grandir de Jacques Salomé : des petites histoires qui nous apprennent des choses intéressantes sur la vie;
    - puis un gros pavé : Le temps où nous chantions de Richard Powers, un livre racontant plusieurs décennies d'une famille issue d'un couple mixte (un père blanc et une mère noire), à partir des années 1940 aux Etats-Unis. C'est vraiment pas mal du tout pour l'instant. J'y reviendrai.
  • BlueGrey

    Marin sur les mers du savoir

    Hors ligne

    #4 25 Novembre 2013 21:44:58

    Clément a écrit

    Le temps où nous chantions de Richard Powers, un livre racontant plusieurs décennies d'une famille issue d'un couple mixte (un père blanc et une mère noire), à partir des années 1940 aux Etats-Unis. C'est vraiment pas mal du tout pour l'instant. J'y reviendrai.


    Un grand roman ! De Richard Powers j'ai aussi lu et aimé La Chambre aux échos...

  • Lelf

    Correcteur Bibliomania

    Hors ligne

    #5 25 Novembre 2013 21:48:25

    Ah, c'est ça ton pavé ! Il est dans ma wishlist, il avait l'air bien. Mais il est gros (captain obvious) :P
  • Clément

    Baby lecteur

    Hors ligne

    #6 25 Novembre 2013 21:57:47

    @BlueGrey : merci pour le conseil, je jetterai peut être un coup d'oeil à celui (ou à un autre de Powers si Le temps... me plait jusqu'au bout, ce que je sens qu'il va faire ^^)

    @Lelf : ahah,  il est dans ta wishlist? j'en ai entendu parler sur arte je crois (ou france 5) dans une émission d'un mec qui se déplaçait dans les Etats-Unis en allant interviewer les auteurs chez eux, et il interviewait notamment Richard Powers dont il disait que Le temps... était (pour le journaliste) l'un des plus grands (ou le plus grand je sais plus) romans américain de ces 20dernières années, ça m'a titillé :P . Le livre m'avait l'air bien même si c'est autour de la musique et que moi et la musique on est pas en très bon termes.

    J'ai aussi entendu parler de Toni Morrison dans cette émission dont j'ai vu que BlueGrey tu lisais Beloved: je sais pas ce que tu en penses mais moi je l'ai beaucoup aimé.

    En tout cas le livre de Powers commence mieux qu'un autre livre autour de la musique que j'avais lu l'an dernier qui est noté dans le premier post : Corps et âme, que j'ai un peu traîné pour finir.
  • Clément

    Baby lecteur

    Hors ligne

    #7 25 Novembre 2013 22:04:56

    Au fait Lelf, j'ai lu un autre pavé de ta PAL récemment (et en anglais ce coup là, ce qui m'a pris du temps) : Kavalier & Clay. J'ai bien aimé, même si c'est forcément super bien écrit. Pas évident en anglais aussi...
  • Lelf

    Correcteur Bibliomania

    Hors ligne

    #8 25 Novembre 2013 22:15:48

    Moi c'est une copine blogueuse dont les goûts sont plutôt fiables qui a lu le Powers et qui a tellement fait l'article que j'ai été jusqu'à le noter en wish :P
    Pour Chabon j'ai son Club des policiers dans ma PAL d'abord de toute façon. Pis je lis pas trop ce genre de chose en anglais encore :P
  • BlueGrey

    Marin sur les mers du savoir

    Hors ligne

    #9 26 Novembre 2013 09:16:31

    Les romans de Powers abordent des thèmes très différents les uns des autres, ne t'attends donc pas à retrouver les ingrédients de Le temps où nous chantions dans ses autres romans. Mais ceux que j'ai lu se sont avérés passionnants et très bien écrits. La constante d'un livre à l'autre étant que Powers s'y interroge sur l'état du monde et sur son influence sur l'individu.
    Dans La Chambre aux échos il explore les méandres du cerveau humain avec l'histoire d'un jeune homme qui, suite à un accident de voiture, se réveille amnésique. Il va peu à peu retrouver la mémoire et l'usage de la parole, mais il va garder d'étranges séquelles : il ne reconnait plus ses proches. Ce roman est à la fois un petit traité de vulgarisation des sciences cognitives, un thriller psychologique, un polar, roman intimiste, un précis écologique... Powers y mêle avec habileté érudition scientifique et destins individuels et c'est passionnant !
    Et dans Gains, il met en parallèle l'histoire d'une entreprise de savonnerie (et de son irrésistible montée en puissance) avec celle de  Laura, une jeune femme qui se retrouve atteinte d'un cancer dont l'origine reste longtemps inexpliquée...

    Et j'ai découvert Toni Morrison avec son dernier livre, Home, un court roman très dense : percutant ! Du coup je poursuis ma découverte de l'auteur avec Beloved, et oui, j'aime beaucoup !
  • Clément

    Baby lecteur

    Hors ligne

    #10 26 Novembre 2013 10:03:42

    Ouh, ton résumé de La chambre aux échos me donne vraiment envie. Puis c'est tant mieux si Powers sait se renouveler, en tout cas je trouve vraiment remarquable celui que je suis en train de lire.

    Toni Morrison j'en ai lu 3 jusqu'à maintenant : j'ai commencé par Le chant de Salomon, puis Beloved (les deux en anglais) et puis récemment j'ai lu Un don. Les trois c'est autour des noirs américains mais il y a une telle qualité d'écriture que c'est un grand plaisir à chaque fois de s'y plonger.
    Home je l'ai mais je ne l'ai pas encore lu, mais comme il est court je pense que j'aurais pas de mal à m'y mettre.