[King, Stephen] Ça

 
  • Anna Hines

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #81 17 Novembre 2017 10:41:34

    Les pages passionnees a écrit

    Il me fait trop peur je n'ose pas me lancer :chaispas:


    C'est dommage de ne pas essayer :)
    Ce livre aborde surtout un sujet qui n'est pas en lien avec l'épouvante. Il s'agit surtout des liens d'amitié durant l'enfance, de la découverte de l'autre, de la vie cruelle d'une petite ville de campagne qui ferme beaucoup trop les yeux sur ce qu'il s'y passe et un thème de passage à l'âge adulte.

    C'est certain que "ça" est un monstre effrayant, la maison abandonnée est aussi un "monstre" effrayant. Ce que je trouve plus terrorisant est sans doute les habitants qui passent outre la cruauté des événements.
    C'est un voyage dans le temps, plus suspense qu'épouvante. Selon moi.

  • Marinette

    Explorateur de librairies

    Hors ligne

    #82 17 Novembre 2017 11:12:20

    Anna Hines a écrit

    Les pages passionnees a écrit

    Il me fait trop peur je n'ose pas me lancer :chaispas:


    C'est dommage de ne pas essayer :)
    Ce livre aborde surtout un sujet qui n'est pas en lien avec l'épouvante. Il s'agit surtout des liens d'amitié durant l'enfance, de la découverte de l'autre, de la vie cruelle d'une petite ville de campagne qui ferme beaucoup trop les yeux sur ce qu'il s'y passe et un thème de passage à l'âge adulte.

    C'est certain que "ça" est un monstre effrayant, la maison abandonnée est aussi un "monstre" effrayant. Ce que je trouve plus terrorisant est sans doute les habitants qui passent outre la cruauté des événements.
    C'est un voyage dans le temps, plus suspense qu'épouvante. Selon moi.


    :+1: Je viens de finir la saga et je suis totalement d'accord. Bien plus qu'un "simple" roman d'horreur.

  • Anna Hines

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #83 17 Novembre 2017 11:52:57

    Marinette a écrit

    Anna Hines a écrit

    Les pages passionnees a écrit

    Il me fait trop peur je n'ose pas me lancer :chaispas:


    C'est dommage de ne pas essayer :)
    Ce livre aborde surtout un sujet qui n'est pas en lien avec l'épouvante. Il s'agit surtout des liens d'amitié durant l'enfance, de la découverte de l'autre, de la vie cruelle d'une petite ville de campagne qui ferme beaucoup trop les yeux sur ce qu'il s'y passe et un thème de passage à l'âge adulte.

    C'est certain que "ça" est un monstre effrayant, la maison abandonnée est aussi un "monstre" effrayant. Ce que je trouve plus terrorisant est sans doute les habitants qui passent outre la cruauté des événements.
    C'est un voyage dans le temps, plus suspense qu'épouvante. Selon moi.


    :+1: Je viens de finir la saga et je suis totalement d'accord. Bien plus qu'un "simple" roman d'horreur.


    Et quelle œuvre magistrale!

  • Anna Hines

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #84 17 Novembre 2017 22:40:25

    Ce livre nous transporte certes dans une autre époque, que je n'ai pas vécu. Mais ce n'est pas le plus important, les émotions qui nous accablent sont vécues par tous, peu importe notre année de naissance.
    Notre enfance entourée d'ami(e)s avec qui on apprend et grandit. Stephen King maîtrise vraiment l'art de retranscrire des tranches de vie que chacun peut s'approprier au regard de son histoire personnelle.

    Et il distille l'horreur comme personne, c'est suggéré plus que démontré. Et c'est là toute la beauté de son écriture, le livre fait peur parce que notre imagination a peur. Ce qui se trouve dans les égouts, chaque lecteur s'en fait la description personnelle, il y mêle ces fantasmes et son chaos. J'ai une peur bleue du noir, alors lire que des enfants crapahutent dans un tunnel aussi sombre que la nuit, un tunnel dont aucun n'a connaissance de ce à quoi ils vont se confronter. Adolescente, j'imaginais le clown marchant sans un bruit derrière eux, un sourire carnassier mangeant la moitié de son visage blafard. Les écoutant parler, les respirant sans qu'ils ne se doutent d'être en sursit. Je l'imaginais les sentir si fort qu'il en avait le goût sur sa langue et qu'il était avide de les goûter complétement, arrachant leurs peaux délicates d'enfants, aspirant la vie de leurs corps d'une lampée fiévreuse et féroce. Pourtant, ce n'est pas ce que King a décrit et quand je les lus à nouveau étant adulte, la même frayeur m'a saisi. Mais je l'ai relu, car je trouve leur enfance si belle et me procure de beaux échos de la mienne.

    Il a cette capacité incroyable de nous transporter avec lui, à la fin, on connait Derry comme si on y avait vécu, comme si on avait grandi avec Ben, Beverly, Mike, Bill, Richie, Eddie et Stan. Comme si leur victoire était aussi un peu la notre.
    c'est vrai qu'il peut faire peur, parce que nous nous laissons avoir peur.
    Ca me rappelle Shinning. Ensuite j'arrête avec mon long monologue c'est promis. Quand le petit Danny Torance découvre l’hôtel sur son petit tricycle. On est à ses côtés, couloirs après couloirs, les portes défilent les unes après les autres. Tout est vide. Tout est silencieux. Il a l'insouciance de sa jeunesse et son père n'a pas encore sombré dans la folie. Il s'amuse, il s'imagine sûrement être le roi d'un quelconque royaume dont il découvre les recoins sur son destrier. Et puis un jour, toutes ses portes qui défilent, renfermant à jamais leurs secrets, il y en a une. Une seule qui n'est pas fermée. Cette porte entrouverte est une promesse de notre imagination que l'enfant en nous peut aller se cacher et se rouler en boule, parce que la peur gronde et monte en nous. Qu'y a-t-il derrière cette porte qui demeurait close jusque là; La force de la suggestion et peu importe qui on est, il y a une chose en nous qui croît et s'étend pour nous montrer que nos zones d'ombre possèdent bien des échos dans notre esprit.
  • Neo List

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #85 03 Janvier 2018 04:04:53

    Un livre à ne pas lire dans le noir, ni la nuit. Jamais un livre ne m'avait autant donner des frissons, ce livre a plus de potentiel d'épouvante que bien des films d'horreur. Prenez en de la graine.
  • Fictionista

    Néophyte de la lecture

    Hors ligne

    #86 03 Janvier 2018 18:08:04

    J'approuve à 1000%! Résumer ce roman à une histoire d'horreur, c'est très réducteur.

    Marinette a écrit

    Anna Hines a écrit

    Les pages passionnees a écrit

    Il me fait trop peur je n'ose pas me lancer :chaispas:


    C'est dommage de ne pas essayer :)
    Ce livre aborde surtout un sujet qui n'est pas en lien avec l'épouvante. Il s'agit surtout des liens d'amitié durant l'enfance, de la découverte de l'autre, de la vie cruelle d'une petite ville de campagne qui ferme beaucoup trop les yeux sur ce qu'il s'y passe et un thème de passage à l'âge adulte.

    C'est certain que "ça" est un monstre effrayant, la maison abandonnée est aussi un "monstre" effrayant. Ce que je trouve plus terrorisant est sans doute les habitants qui passent outre la cruauté des événements.
    C'est un voyage dans le temps, plus suspense qu'épouvante. Selon moi.


    :+1: Je viens de finir la saga et je suis totalement d'accord. Bien plus qu'un "simple" roman d'horreur.

  • Incubare

    A la découverte des livres

    Hors ligne

    #87 05 Janvier 2018 10:26:13

    J'ai vu le film enfant. Et oui, j'ai eu très peur ! J'ai lu le livre adolescent. Trop de détails parfois pour ma jeune tête distraite. J'ai vu la première partie de la nouvelle version du film. J'ai eu moins peur, mais n'empêche ... bref :goutte:

    Et voilà Noël qui arrive. Et que vois-je derrière ce papier cadeau rouge brillant ? Le coffret des deux tomes ( le dernier sorti ). Je remercie la bienfaitrice chaleureusement, car bien que connaissant l'histoire, je ne possédait pas l'ouvrage papier. Par ailleurs, un autre King fît son apparition lors de l'ouverture des cadeaux. "Carnets noirs". Que je possède déjà. Je n'ai donc pas remercié le bienfaiteur - oui je suis comme ça !

    Hier soir j'étais devant mes bibliothèques - dans un désordre pitoyable, un déménagement récent étant en cause - pour décider de ma prochaine lecture. Vingt minutes plus tard, me voilà qui hésite entre ça et "Ca". Après mûre réflexion je me dis que si j'hésite entre ça et "Ca", autant lire "Ca".

    Je me suis donc replongé dans cette lecture avec plaisir. L'ayant lu il y a assez longtemps, j'ai l'impression de le découvrir pour la première fois. Un régal !

    Dernière modification par Incubare (05 Janvier 2018 10:26:30)

  • Emyline

    Passionné du papier

    Hors ligne

    #88 07 Janvier 2018 14:19:36

    Bon, j'ai décidé de retenter la lecture de Stephen King, a l'occasion de la sortie d'un chouette coffret des 2 tomes poches de Ca ^^
    Du coup, ils attendent dans ma PAL. Pas sûre que je regarde le film un jour, mais j'ai quasiment jamais eu peur en lisant un livre donc ça devrait aller.
    Il faut juste que j'arrive à les lire, vu que ma précédente expérience avec S. King (c'était Minuit je crois), m'a pas trop emballée.
  • Patricia78

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #89 27 Janvier 2018 19:42:43

    La terreur de mon enfance. Ce qui est drôle, je ne sais pas si quelqu'un l'a remarqué, mais dans 22/11/63 Stephen King fait une allusion à "ça". Son héros voyage dans le temps et fait une escale à Derry, où il rencontre deux des protagonistes enfants ^^ Un peu après leur premier affrontement avec le monstre. J'ai trouvé ce croisement super, ça m'a fait frissonné !
  • cnslancelot

    Espoir de la lecture

    Hors ligne

    #90 27 Janvier 2018 19:45:33

    J'ai adoré frissonner devant l’œuvre du King; bien plus que devant les deux films qui restent moyens comparé au livre.