[Sindali, Michaëla] Surula - Saga

 
    • Emyline

      Dompteur de pages

      Hors ligne

      #1 12 Octobre 2012 08:28:00

      <image>

      En l'an 2017 de l'ère obscure, après la terrible guerre entre les forces de la lumière et celles des ténèbres, une antique prophétie doit s'accomplir...
      Dans le monde d'Aphrolon, Surula, jeune magicienne, est bannie par le peuple Surlon car elle porte l'enfant de Khymes, venu d'un autre monde.
      Réfugiée en pays alésien, elle suit l'enseignement des Sages, car elle est l'élue, celle qui doit combattre la bête qui déstabilise la conscience du monde. Avec le roi des elfes Xénon et ses amis, Surula traverse de dangereuses épreuves : affronter les Snéks, des êtres sanguinaires et terrifiants, lutter contre Kèyokè, la prêtresse des enfers, une sorcière servie par une armée démoniaque.
      Surula, dans son périple, obtient de la déesse de la Splendeur la force du cristal de lumière, qui fait d'elle une arme redoutable, ainsi elle peut trouver la cité fantôme et actionner la porte des étoiles, mais en chemin, le destin la scelle à Nahrmaha, un bébé griffon...




      -----------------

      Tout d’abord, je dois mentionner que j’aime beaucoup la couverture. D’habitude je ne suis pas vraiment fan de la couleur verte, mais là ça rend vraiment bien. Concernant le roman, je suis assez partagée. Il y a des côtés positifs tout autant que négatifs. Et puis, je ne sais pas si c’est simplement moi, mais je n’ai pas vraiment tout compris à l’histoire.

      Tout d’abord, je trouve dommage que le prologue raconte tout ce qu’il va se passer. J’aurais préféré que l’on découvre tout cela dans le récit lui-même. Selon moi, ce prologue n’est pas vraiment utile.

      Ensuite, dès le début du roman, on est plongé dans le vif du sujet. J’avoue avoir été un peu perdue, parce que Surula mentionne des évènements auxquels on n’a pas assistés, et qu’elle n’explique pas.

      L’univers est original, varié et complet, mais manque cruellement d’explications, de détails. C’est vraiment dommage, mais la plupart du temps je ne comprenais pas vraiment ce qu’était telle ou telle créature, ou tel lieu ou rituel. C’est dommage, parce que sans ce souci, j’aurais vraiment plongé dans ce monde peu banal.
      Il en est de même pour les peuples, diversifiés, avec leurs coutumes propres, mais par moment pas assez expliqués.

      L’action n’est pas toujours présente, mais moments calmes et moments d’actions sont bien répartis. La magie est elle aussi présente, quoique par moment pas assez décrite et expliquée à mon gout (oui, j’aime avoir pleins de détails ^^).

      Concernant les personnages, ils sont intéressants, même si on ne sait au final pas grand-chose sur eux. J’avoue avoir préféré Xenon, qui reste secondaire, mais j’ai bien aimé son caractère doux, son humour (et sa nature d’elfe aussi).
      Et puis, Surula est censée est enceinte dès le début du roman, et pourtant ce fait passe totalement au second plan. Quasiment aucune allusion à son bébé (sauf de temps en temps), ni à des changements physiques, etc. J’ai trouvé ça vraiment bizarre.
      Les Sages sont quant à eux très… abordables, bien loin de l’idée que je me faisais des Sages. Pour moi, ce sont des êtres sibyllins, inaccessibles. Mais non, ici ils dansent, vont se baigner,…

      Mais l’histoire reste tout de même assez intéressante, quoiqu’encore un peu floue, et je lirais très probablement le tome 2.

      Pour conclure, un roman intéressant, un univers original, mais un cruel manque d’explications qui m’ont plutôt perdue.

    • Ewylyn

      Dompteur de pages

      Hors ligne

      #2 30 Juillet 2014 13:17:25

      Pour l'avoir lu il y a quelques temps, j'en garde un bon souvenir, même si je suis d'accord avec le fait qu'il manquait un soupçon d'informations pour mieux entrer dans l'intrigue. Néanmoins, l'univers m'a énormément fascinée, j'ai adoré les décors, les notions, je lui trouve un petit côté oriental qui ne m'a pas déplût. C'était la première fois que je voyais ce type d'univers développé alors j'étais plutôt contente.
      De plus, les personnages me sont bien sympathiques. Les divers peuples du monde d'Aphrolon sont intéressants et j'espère en apprendre plus sur eux au cours de la série. Si le tome 2 sort un jour, j'aimerais bien le découvrir.