[Benichou, JB Pierre] La tentation barbare

 
    • Croqueuse-Livres

      Consommateur de phrases

      Hors ligne

      #1 15 Juillet 2014 14:21:50

      <image>

      Résumé :
      Après une nuit agitée, Max se réveille en sursaut. Il découvre avec effroi qu’elle est là, au bord de son lit, à l’observer.
      Fuyant une carrière plutôt médiocre de nègre littéraire et un mariage raté, il est venu tenter sa chance à New York. Il a vite retrouvé l’amour dans les bras de la belle et rousse Maureen et a accepté dans le plus grand secret d’écrire le nouveau roman d’Émilie Roubaix, l’auteure la plus en vogue du moment.
      Mais les cauchemars qu’il pensait avoir laissés de l’autre côté de l’Atlantique l’assaillent de nouveau. Et ce qu’il redoutait le plus est arrivé : la petite est revenue. Qui est donc cette jeune fille, muette, qui hante ses nuits ? Son retour serait-il lié au nouveau roman qu’il écrit ?
      Pour le découvrir, Max va devoir chercher dans ses souvenirs et affronter son passé.

      Mon avis :
      J'étais très attiré par le résumé de ce roman : qui est la fille qui vient hanter le personnage principal ? Que veut-elle ? Que cache Max ? Je n'étais donc pas réticente à l'idée de le commencer et je m'étais faite une petite idée de ce qui pourrait se passer dans l'histoire. Petite idée qui s'est révélé fausse car J.B Benichou m'a envoyé dans une intrigue à l'opposé de ce que je m'imaginais. Je n'ai pas été déçu de ce roman même si j'ai ressenti un petit bémol.

      Dans ce roman nous suivons alternativement deux personnages : Maximilien et Olivia. Maximilien est le personnage central de l'histoire. Il décide de quitter Paris pour venir habiter aux USA. La-bas il veut reconstruire sa vie, loin de ses cauchemars et de ses crises de somnambulisme. Max a vécu un événement tragique qui lui à fait perdre 15 années de sa vie. Il veut essayer de retrouver sa mémoire pour comprendre d'où vient la fille qui se matérialise en face de lui, qui l'observe mais qui ne parle pas. D'entrée nous voyons que Max est un personnage torturé, rempli de souffrances. Je me suis attachée à lui, ce n'est pas un personnage sans cœur, c'est un personnage en pleine reconstruction de soi. Max est un nègre (dans le sens où il est embauché pour écrire des livres à la place d'auteur). C'est quand il va être engagé pour écrire un nouveau roman que sa vie va prendre un tournant.

      Olivia quant à elle vit à Paris, c'est une mère célibataire divorcé. Elle travaille comme journaliste dans un magasine de mode. C'est une femme attachante qui tente de mener sa vie au mieux entre son travail et son fils. Max et Olivia vont se rencontrer dans un sacré concours de circonstance. Elle ne s'y attendait pas, mais Olivia va changé la vie de Max. C'est un personnage important dans l'histoire, sans le vouloir elle va aidé Max et c'est ce que j'ai aimé. Que ce soit un concours de circonstance que leurs chemins se croisent.

      J'ai aimé l'histoire : la manière par laquelle se reconstruit Max, l'aide que les personnages secondaires vont lui apporter, sa carrière d'écrivain. J'ai surtout aimé découvrir la vérité sur sa vie passé. Il a vraiment un passé lourd à porter. J'ai aimé l'idée de l'auteur qu'il a utilisé pour faire retrouver la mémoire à son personnage. Je n'avais pas imaginé la révélation de l'intrigue, ce qui c'était réellement passé. J'ai adoré la manière où dans notre esprit, les éléments s'emboîtent comme un puzzle.

      J'ai vraiment passé un agréable moment de lecture, bien que j'ai trouvé l'histoire trop longue à se mettre en place. Il nous un peu plus d'une centaine de pages pour rentrer dans le vif du sujet. De plus, l'auteur nous offre une fin belle, c'est tout ce que nous souhaitons à notre personnage mais il y a pas le après. J'aurai aimé savoir ce que sont devenus les personnages après que la vérité a été établit.

      En conclusion, l'auteur nous offre un personnage principal en souffrance, amnésique qui tente de se reconstruire petit à petit. Ma lecture fut très agréable, la plume de l'auteur nous porte facilement dans son intrigue.