[de la Peña, Matt] Les vivants - Saga

 
    • Emyline

      Passionné du papier

      Hors ligne

      #1 28 Juillet 2014 11:26:13

      <image>

      Vous regretterez d'avoir survécu

      Shy a choisi ce job d'été pour mettre des sous de côté. Quelques mois à bord d'un luxueux navire de croisière vont lui permettre d'engranger les pourboires.
      Que demander de mieux ? Des bikinis à ne plus savoir où regarder, des buffets à volonté, et peut-être même une fille ou deux...
      Mais lorsque le tremblement de terre le plus destructeur jamais enregistré dévaste la Californie, le destin de Shy bascule. Et ce séisme n'est que le premier d'une longue série de désastres. Bientôt, ceux qui sont encore en vie devront se battre pour le rester...



      ------------

      Mon avis :

      Spoiler (Cliquez pour afficher)

      Premier tome d'un diptyque, Les vivants m'a de suite intriguée de par son thème. Tremblement de terre, désastres et danger de mort, tout ce qui me plait, alors je n'ai pas hésité à me lancer.

      J’avoue que je m’étais faite une fausse idée sur cette histoire. En effet, j’étais persuadée que j’allais lire un roman avec des zombies… allez savoir pourquoi, étant donné que le résumé ne parle pas du tout de ça. Mais bon, je n’ai pas du tout été déçue de ma lecture, au contraire. J’ai trouvé le thème de ce roman original et bien construit, même si je peux comprendre que certains le trouve plutôt plat. De mon côté, ça ne m’a pas dérangé, et j’ai trouvé que l’auteur nous faisait bien entrer dans son univers, dans la tension et le danger qui entourent Shy.

      Nous suivons un jeune homme, Shy, qui a trouvé un petit job d'été à bord d'un navire de croisière de luxe afin de mettre de l'argent de côté, la croisière devant durer plusieurs mois. Pauvre, d’origine mexicaine, il a besoin d’argent pour aider sa famille. Mais, les choses tournent vite à la catastrophe...

      Tout commence dans le prologue, où Shy est témoin du suicide d'un homme qui se jette du navire après lui avoir parlé. Plusieurs jours plus tard il en fait toujours des cauchemars, et un agent en costume noir enquête sur Shy.
      Le récit commence doucement, on apprend à connaitre Shy et ses collègues de travail (dont Rodney, Carmen –dont il est amoureux-, Kevin, Marcus et le très étrange Cireur –qui est loin d’être ce qu’il semble être), les difficultés financières de sa famille, la maladie Romero qui décime la population, et qui a démarré au Mexique.

      Le récit est découpé en 8 « jours » (eux même découpés en chapitres classiques), 8 jours qui se transforment en calvaire pour Shy, le héros de cette histoire.
      Si le jour 1 reste "normal", dès le jour 2 les choses tournent à la catastrophe : de puissants séismes ont frappés l'Amérique, créant également de terribles tsunamis qui viennent chavirer le bateau de croisière où se trouve Shy. Séparé des autres survivants au jour 3, Shy essaie de survivre dans un canot de sauvetage endommagé. Il finit par venir en aide à deux autres survivants qu'il a déjà rencontré, un Texan blessé par un requin et Addison, la fille d'un homme qui enquêtait sur Shy.
      Les choses prennent un autre tournant lorsqu’ils arrivent sur l'île de LasoTech, là où l'horreur prend forme. La partie sur l’île est très courte, mais elle amorce l’intrigue pour le tome 2, dévoilant des informations sans en dire de trop pour donner envie de lire la suite.

      Nous suivons Shy essentiellement pendant son périple et sa survie dans l’océan. Perdu sur un canot en mauvais état, sans eau ni nourriture, il est en très mauvaise posture. Mais il ne perd pas espoir, gardant en tête le visage de Carmen, qu’il aime, pour continuer d’avancer. L’arrivée des deux autres naufragés lui redonne espoir également, même si l’un d’eux ne fait pas long feu.
      En plus de la survie en pleine mer, il y a le mystère entourant la mystérieuse entreprise médicale LasoTech, pour qui travaillaient le suicidé du prologue et le père d'Addison, ainsi que cette terrible maladie Romero qui fait des ravages. On sent que tout est lié, mais on ignore encore à quel point.

      La fin se termine sur une sensation d'espoir mais aussi d'horreur à propos de tout ce qu'il s'est passé et pourquoi. Tout cela nous donne très envie de lire le second et dernier tome.


      Edit Ly: Ajout de la balise Spoiler.

    • Invité

      Invité

      #2 28 Juillet 2014 11:37:04

      Un roman que j'ai beaucoup aimé :) j'attends la suite avec impatience :)
      Voici mon avis:

      18/20

           Avant toute chose un petit mot sur la couverture: elle est tellement plus belle en vrai! Superbe avec le titre en relief et tellement réaliste que j'ai passé beaucoup de temps à l'admirer. Et je dois vous avouer tout de suite que le contenu est tout aussi saisissant que le contenant....

           Shy est employé par la Compagnie Paradis pour un job d'été tranquille et sans problèmes. Il pensait avoir décroché un job de rêve ayant en plus le mérite d'être bien payé, mais un "accident" inattendu ainsi qu'une conversation énigmatique vont n'être que le début du basculement de la vie de Shy dans le chaos.... Le résumé est très alléchant et la lecture des premières pages l'ait encore plus, en effet, on découvre dès le prologue une intriguant beaucoup plus profonde que ce que laisse supposer ce simple résumé, il se trame clairement quelque chose de très important... Alors ce que l'on découvre nous laisse bouche bée, je vous promets! Impossible de s'ennuyer ne serait-ce qu'une minute, et pour cause...

           James DASHNER et Simone ELKELES ont totalement raison dans leur avis concernant ce livre, il est magnifique et en même temps tellement terrible, on passe d'un extrême à l'autre en un clin d'œil et avec une facilité déconcertante et je vous laisse deviner la cause de cela... L'écriture de l'auteur bien sûr, elle nous emporte avec une rapidité et une facilité étonnante dans son récit. L'écriture est fluide et suave, comme si l'auteur nous murmurait à l'oreille, et cela produit un effet immédiat: j'ai tout de suite eu l'impression de me trouver à bord de ce somptueux paquebot et de sentir moi aussi le paquebot tanguer sous mes pieds grâce à des décors magnifiquement bien décrits, de plus, làutejr laisse avec de nouveaux rebondissements et de nouvelles interrogations à la fin de chaque chapitre, de quoi nous faire saliver. Seule ombre au tableau, la rédaction à la troisième personne du singulier qui m'a donnée une légère impression de distance avec les personnages qui s'est heureusement atténuée au fil de ma lecture. Néanmoins, le découpage en chapitres courts et en jours permettent une lecture très structurée et rapide, ainsi qu'une histoire totalement HA-LLU-CI-NANTE!

           Un récit follement addictif qui a fait faire les montagnes russes à mon petit cœur et à cause de laquelle je me suis triturée l'esprit pour découvrir ce qu'elle cachait, tellement intrigante et déroutante, elle ne ressemble à rien que j'ai pu lire jusqu'à maintenant et toute cette nouveauté et le mystère qui plane m'ont littéralement empêcher de refermer le livre plus de deux minutes à tel point que je l'ai lu en une journée tellement j'ai été happée par ce roman dans sa totalité. Vous êtes prévenus votre esprit sera kidnappé par ce roman si complexe qu'il occupera toutes vos pensées.
      L'intrigue démarre sur les chapeaux de roues dès le prologue et un sentiment d'insécurité gagné immédiatement le lecteur, on comprend qu'il se trame quelque chose concernant l'homme à la calvitie et son étrange discussion avec Shy. Tout dans ce roman est propice à l'angoisse: l'homme à la calvitie, l'homme au costume noir, la maladie de Romero, l'atmosphère devient très vite lourde, angoissante et pesante à tel point qu'on ne sait absolument pas à quoi s'attendre... Et ce n'est que le commencement car la suite est pire, bien pire... Cependant, il va falloir attendre, car durant le premier quart du roman l'auteur installe l'histoire, les personnages et l'intrigue etc et pose les bases d'une intrigue maîtrisée d'une main de maître aux multiples facettes et j'ai passé toute cette partie à me poser énormément de questions à propos de la tournure que l'histoire allait prendre.

          Et j'ai été servie... Nous affrontons avec nos personnages une catastrophe inimaginable où chacun est contraint de lutter pour sa survie, les émotions nous assaillent et les descriptions de la catastrophe sont saisissantes, nous plongeons avec les personnages au cœur de l'angoisse et de la terreur. Vont-ils s'en sortir? À quel prix? C'est un paysage d'apocalypse et de fin du monde qui s'offre à nous et il est vraiment impossible de lâcher le roman et on sent le nœud formé par la peur nous coincé la gorge tandis que les mots coulent sur le papier et que l'angoisse nous gagne toujours plus. Je vous préviens: ce livre c'est un méga concentré d'émotions! Toutes différentes mais toutes percutantes et qui prennent vraiment aux tripes. De plus, les rebondissements sont parfaits, étonnants et intrigants, ils m'ont laissée bouche bée plus d'une fois et parfois même totalement retournée. Tout semble lié à l'accident du prologue et à de mystérieuses îles cachées...

           Les personnages sont eux aussi hauts en couleurs. Tout d'abord, il y a Shy, notre personnage principal celui que nous suivons tout à long du récit, un jeune Hipano-Américain d'origine Mexicaine auquel je me suis attachée au fil du roman. Il est sensible et intelligent et m'a parfois fait réfléchir avec des réflexions profondes très intéressantes sur la vie, il est vraiment très attendrissant et m'a donné très envie de le prendre dans mes bras et de le réconforter. Il y a aussi Addison (Addie) très froide et hautaine au premier abord, elle se révèle par la suite douce et gentille. Carmen prend aussi une place importante dans le récit et m'a convaincue directement par sa chaleur et sa gentillesse naturelles. Rodney, Kevin, Marcus, Cireur et les autres personnages secondaires sont néanmoins très intéressants aussi avec une personnalité qui leur est propre et un rôle bien défini, certains sont vraiment très intrigants et on ne sait parfois pas trop à qui on peut réellement se fier.

           J'ai ressenti beaucoup d'empathie pour les personnages face aux événements qu'ils doivent affronter, surtout aussi jeunes, ils se battent contre une nature déchaînée et une mort certaine jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'espoir, et alors ils renoncent et j'ai eu envie de leur crier d'y croire encore, de se battre, que rien n'est jamais perdu! J'ai eu peur pour eux, j'ai vibrer avec eux et j'ai adoré tout ce que ce roman m'a fait vivre, et pourquoi? Parce que ce roman, c'est un roman dont l'intrigue se construit sans intervention de fantastique, une intrigue et une action qui paraissent totalement réels, qui pourraient être réels! Ça angoisse, ça fait trembler de peur mais surtout ça fascine.

           Les révélations sont parfaitement horribles et m'ont laissé abasourdie devant une telle cruauté humaine et un tel égoïsme, les découvertes et rebondissements sont totalement déconcertants et le suspense intenable au fil de l'avancée dans le roman. Arrive alors la fin... Une fin aux révélations totalement inattendues et en accord avec le reste dur roman: apocalyptique mais pleine d'espoir. Cette fin c'est de la torture car il va falloir attendre pour avoir la suite et que je la veux le plus vite possible parce que l'auteur a une telle imagination que le dénouement de ce dyptique ne peut qu'être magistral.

      Les + : l'action, les rebondissements et révélations, les émotions, l'écriture
      Les -: une légère distance avec les personnages de part une écriture à la troisième personne du singulier

           En conclusion, un excellent livre qui prend aux tripes de bout en bout, au cours duquel il est impossible de reprendre une respirations normale plus de deux pages de suite en raison d'une action au rythme effréné et de rebondissements et révélations qui vous laisserons bouche bée. Vos émotions seront mises à rudes épreuves et vous n'en sortirez pas indemne. Un pari réussi pour un auteur à suivre de près.
    • Emyline

      Passionné du papier

      Hors ligne

      #3 28 Décembre 2016 10:20:17

      Le tome 2 a mis du temps à sortir et, du coup, malgré que je l'ai dans ma PAL, je ne l'ai pas encore lu, pour une raison principale : je ne me souviens quasiment plus du tome 1 mdr
    • Lady K

      Dévoreur de PAL

      Hors ligne

      #4 28 Décembre 2016 10:44:42

      Pareil, mais je l'ai quand même lu... et ça m'est revenu petit à petit. Mais j'ai été déçue par la fin du deuxième et dernier tome. :/
    • La blonde framboise

      Surfeur des couvertures

      Hors ligne

      #5 28 Décembre 2016 10:51:17

      Moi j'ai effectivement du relire le tome 1 avant de me lancer dans le 2, mais une fois l'histoire bien en tête, j'ai aimé le 2 :)
    • Maks

      Espoir de la lecture

      Hors ligne

      #6 28 Décembre 2016 11:15:12

      J'ai beaucoup aimé le 1 (j'aime beaucoup les histoires avec des catastrophes en mer) et j'ai achete le 2 le jour de la sortie du coup, mais un peu déçu de ce tome 2 Les proies, pas nul mais moins bien que le premier tome tout de même.
    • Emyline

      Passionné du papier

      Hors ligne

      #7 29 Décembre 2016 17:10:58

      Lady K a écrit

      Pareil, mais je l'ai quand même lu... et ça m'est revenu petit à petit. Mais j'ai été déçue par la fin du deuxième et dernier tome. :/


      Bon, ça devrait me revenir alors ^^ Depuis le temps, l'histoire s'est effacée mdr

      Oh, déçue en quoi ?

    • Dareel

      Lecteur confirmé

      Hors ligne

      #8 30 Décembre 2016 09:38:54

      De mémoire, j'avais bien aimé la première partie du roman, mais j'ai trouvé qu'ensuite ça partait trop en cacahuète... Il me semble que le premier tome se termine sur un gros suspense, donc je lirai quand même le second ! =)