L'équipe de Livraddict est en deuil

Nous vous invitons à prendre connaisance de cette annonce

[Killmister, Lemmy] Motörhead - La fièvre de la ligne blanche

 
    • A demi-mot

      Livraddictien débutant

      Hors ligne

      #1 16 Février 2017 16:27:45

      <image>

      Synopsis :

      D'un point de vue médical, Lemmy devrait être mort depuis longtemps. Voici l'histoire du speedfreak musical ayant battu tous les records en matière de consommation d'alcool et de femmes. Ian Fraser Kilmister a vu le jour en 1945. Lorsqu'il comprend que les filles adorent les mecs avec une guitare, le jeune Lemmy laisse derrière lui ses petits groupes locaux du pays de Galles et s'en va à Manchester. C'est le début d'une soif d'expériences qu'il n'a toujours pas réussi à étancher. Ses étapes successives dans les Rocking Vicars, Opal Butterfly et Hawkwind l'ont mené à inventer le " speed metal " en 1975 avec son groupe légendaire, Motörhead. En vingt-sept ans de carrière, Motörhead a sorti vingt et un albums, a été nommé pour un Grammy Award, et a conquis la planète avec des chansons comme " Ace of Spades ", " Bomber " et " Overkill ". Cette discographie impressionnante est issue de plusieurs formations différentes, mais le pilote aux commandes du bombardier Motörhead est toujours le même : Lemmy.

      Fiche BBM

      Mon avis :

      Pour ceux ou celles qui ne connaissent pas le bonhomme, Lemmy Killmister est le créateur, auteur et compositeur du groupe qui a pratiquement inventé le style de musique que l'on appelle, aujourd'hui, le "métal", j'ai nommé Motörhead.

      On aime ou on n'aime pas, mais il faut rendre à Lemmy ce qui appartient à Lemmy : Un style inimitable, des paroles de chansons qui ne veulent strictement rien dire et un son énorme. Bref, toute une époque.

      Le credo de Mr Killmister ? Vivre vite, mourir jeune. Vivre vite, c'est ce qu'il a fait. La fiesta 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, des quantités de drogue et d'alcool incroyables, des concerts que personne (pas même les producteurs) n'ont pu comptabiliser.

      Mourir jeune ? c'est raté (enfin, tout est relatif). Il nous a quitté 4 jours après son soixante-dixième anniversaire, d'un cancer foudroyant (quelques semaines après le diagnostique). Et s'il y a bien une chose qui faisait l'unanimité dans le corps médical, c'est que Lemmy aurait du mourir depuis bien longtemps.

      Cette biographie n'est certes pas un grand moment littéraire, mais ça sonne vrai, et on se prend facilement d'affection pour ce gars au demeurant bourru, mais qui recelait en lui un vrai trésor : Une bonne dose d'humilité et un grand sens de l'amitié.

      Cette biographie est toute en contraste, par la description de moments de grosses galère, entrecoupés de délires en tous genre.

      Sex, drugs and rock'n'roll, ce livre en est la description exacte. La vie d'un musicien passionné par son art, arrivé dans la musique parce qu'il ne se voyait simplement pas faire autre chose, toujours disponible pour les fans, bref, un gars comme on aimerait en voir plus souvent.

      Un livre comme celui ci ne peut que difficilement se conseiller (a part aux fans), mais à l'occasion, pourquoi ne pas tenter l’aventure ?

      Dernière modification par A demi-mot (28 Février 2017 12:54:12)

    • Mana_

      Administrateur

      Hors ligne

      #2 24 Février 2017 14:52:20

      Bonjour

      Merci de mettre en conformité ton topic : il manque la couverture, la fiche BBM si elle existe, départager le résumé de ton avis. Tout est indiqué .

      Je n'indexerai pas tant que ce ne sera pas conforme... Merci.
    • A demi-mot

      Livraddictien débutant

      Hors ligne

      #3 28 Février 2017 12:55:03

      Bonjour,

      Post modifié, avec mes excuses oops
    • RoAd

      Livraddictien débutant

      Hors ligne

      #4 16 Décembre 2017 18:41:30

      Lemmy était une icône du Rock 'n Roll. Sa disparition, plutôt tardive, n'était effectivement pas une surprise mais il a suffisamment bien vécu pour ne rien regretter. Je n'ai pas lu le livre dont tu parles mais il m'intrigue beaucoup, il doit être rempli d'anecdotes croustillantes, j'irai sûrement y jeter un œil !