[Suivi Lecture] Zorba

 
  • Zorba

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #21 03 Décembre 2019 22:46:24

    <image>

    Le processus de délitement de l'Empire byzantin n'est pas arrivé brutalement avec la montée en puissance des Ottomans. Il est la conséquence d'une lente agonie à travers les siècles. Néanmoins, il est surprenant que cet Empire lui ait survécu 1000 ans ! L'Empire Romain d'Orient assure alors un lien continu entre le monde antique et le monde médiéval. Cependant, il diffère du monde romain, puisque cet espace, avec pour centre névralgique Constantinople, reste profondément grec et chrétien. Le monde byzantin résiste tant bien que mal aux invasions arabes, bulgares et turques, mais c'est la quatrième croisade, en 1204, avec le sac de Constantinople (n'en déplaise à Zemmour !), dirigé par le Doge de Venise Dandolo (d'un âge canonique de 95 ans) qui renverse l'Empereur. L'Empire connait une renaissance éphémère sous la dynastie des Paléologues et se trouve mangé petit à petit par la tribut ottomane installée sur les plaines d'Anatolie.
    L'Ouvrage de Jacques Heers rend bien compte de cette lente agonie qui conduit à la prise de Constantinople par Mehmet II, en 1453. Il est vrai que cet événement est un véritable choc pour toute la chrétienté, toutefois, ce constat est à mesurer, bien qu'après ces fameux trois jours de pillage de la Sainte ville où "les hommes ont été massacré comme du bétail, les femmes abusées les vierges enlevées, et les enfants arrachés des bras de leurs parents" (cf Bessarion), Mehmet II se pose en continuateur de l'Empire, on le constate car la ville reste avec une importante minorité chrétienne jusqu'au XXe siècle. De plus, le patriarche orthodoxe Georges Scholarios continue d'exercer à Constantinople (il n'en est pas moins soumis au sultan).