[Le Prieuré de l'Oranger - Août 2020] - Parlons du roman...

  • Guenièvre

    Bookworm

    Hors ligne

    #31 01 Septembre 2020 15:37:15

    Vinushka a écrit

    @MahaultMots  et @Cendre, vous soulevez la question de l'âge, et c'est vrai que ça m'a posé question (je crois que j'en ai parlé, mais sur l'autre topic) car tantôt il est classé jeunesse, tantôt adulte. J'ai l'impression que ce livre se situe en zone grise. En faisant des recherches, j'ai vu un tweet de l'autrice qui se demande quelle sorte de fantasy une femme doit écrire pour être classée dans le rayon fantasy et non jeunesse. Elle se demande aussi si les autrices doivent compenser en écrivant du gore, du sexe violent, etc.

    Beaucoup de livres de fantasy peuvent être lus par les jeunes, ce n'est pas pour autant qu'ils sont YA. Si je suis ok pour dire que ce livre a des défauts, qu'on aurait pu vouloir des développements plus poussés à certains égards, je ne pense pas que ce critère suffise vraiment à reléguer le livre en jeunesse. Si tous les livres pour adulte étaient parfaits, ça se saurait (même si c'est subjectif). J'ai trouvé certains livres autant/moins matures que "Le prieuré" et pourtant dans le rayon adulte (moins matures mais un peu plus sombres/violents, comme le tome 1 de La reine du Tearling, mais là pour le coup je me rappelle avoir levé les yeux au ciel durant certains dialogues). Tout ça m'a posé question, en lien avec l'article sur la diversité cité dans l'autre topic qui évoque cette violence très présente en fantasy. Cette réflexion a plus sa place sur l'autre topic mais je voulais rebondir dessus. :)

    Je me suis posée toutes ces questions car je me suis baladée au rayon jeunesse pour mon fils alors que je n'y vais plus pour moi-même, j'ai vu le prieuré (que j'avais commandé en ligne), et je me suis dis que je loupais peut-être des livres en ne fouinant que dans le rayon "fantasy/sf". J'ai arrêté de lire des YA (à quelques exceptions près) pour X raisons et je sais que beaucoup de lecteurs n'en lisent pas. De ce fait, ils ne vont pas spontanément dans le rayon jeunesse (pour moi le YA n'est pas un genre mais un positionnement marketing et les critères sont plutôt flous).
    De plus les genres de l'imaginaire n'ont déjà pas un énorme rayon comparé à la litté blanche et sont plus facilement en zone grise ce qui leur enlève de la visibilité, c'est comme si on partait du principe que l'imaginaire c'est pour les gamins alors ça a intérêt à être bien écrit et un minimum violent pour être avec les adultes... (car en litté blanche, on se pose moins la question. Le critère de l'âge du personnage principal semble primer. J'ai lu plusieurs livres où le style est simple, l'intrigue prévisible, avec des clichés, mais classé adulte car Roberta l’héroïne a plus de 20 ans et que c'est transposable à notre monde donc la cible marketing le place chez les adultes). Je rappelle d'ailleurs que l'intention de l'autrice était de faire un livre de fantasy "tout court".


    Totalement d'accord sur la question du classement des bouquins, je me suis toujours baladée dans les deux rayons, quand j'étais ado j'allais chez les adultes et maintenant il m'arrive encore d'aller faire un tour chez les ado. Mais vous savez que quand on avait discuté du classement de ce roman sur l'autre topic, je m'étais déjà fait la réflexion que c'était sûrement parce qu'il s'agissait d'une autrice, avec de vraies intrigues romantiques. Je suis soulagée de voir que d'autres partagent mon pessimisme...

    A propos des spoilers de Vinushka

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    "Quand l'empereur accepte l'alliance si facilement,et sans mariage, j'étais persuadée qu'il allait peut-être les trahir ou qu'il y aurait un problème quelconque avec lui. A un moment il raconte son histoire d'amour avec une roturière vengeresse... Là aussi j'ai cru des choses, que ça avait peut-être un lien avec Kalyba par exemple, même si je ne voyais pas comment. Je me demandais qu'elle était l'intérêt de cette histoire à part de montrer que parfois, on est mieux tout seul que mal accompagné. Je trouve que c'est à partir de ce moment-là que tout devient un peu "expédié". Et oui, là pour le coup, j'ai comparé avec GOT -la série évidemment- car c'est dommage et la fin aurait mérité d'être plus épique."
    C'est amusant quand j'ai lu l'histoire d'amour de l'empereur, j'ai immédiatement pensé que son ex fiancée était la si redoutée cheffe des pirates (quel est son nom déjà?) En vrai ça colle: elle aurait tout fait pour gagner son pouvoir autrement, tout en se vengeant de la race qui l'a privée de son ascendant sur l'empereur, la dragonne qui avait perçu sa part de noirceur.

    "Je suis assez contente d'avoir un happy-end mais on aurait pu avoir un happy-end avec un peu de casse. La dragonne de Tané par exemple a failli mourir 15 fois, les personnages n'ont pas été touchés de près par la mort, même les secondaires comme Roslain, Loth, Nicklay, Meg, son futur mari, etc. Un peu too-much. Je pense que s'ils en font une adaptation, ils choisiront d'en tuer un. huhu Ce n'est pas que je veuille spécialement un mort mais lorsqu'on est en guerre, ça fait vraiment trop chanceux d'en ressortir avec quelques égratignures. Pourtant, l'autrice a tué plusieurs personnages au cours du livre -Susa, Truyde, etc.- donc affronter les humains était pire qu'affronter le Sans-Nom !"
    Mais il me semble que le promis de Meg meurt, non? J'ai du mal à être d'accord avec toi, je trouve justement la mort relativement présente dans le recueil. Sabran perd tout de même sa mère sous ses yeux avant le début du livre, sa fille à naître et son époux... C'est pas rien! Bon c'est concentré, et tu as raison, ça se passe avant la bataille, mais tout de même!

    "En revanche l'après-bataille est sympa, j'ai aimé la fin de Sabran et Ead qui se donnent rendez-vous dans 10 ans."
    Moi j'y crois pas du tout! Déjà que les relations à distance c'est pas facile, alors les relations en pause pendant 10 piges, ça me paraît tout simplement relever de la naïvité de la jeunesse... Je dois être pessimiste de nature... :P Mais j'admets que j'ai aimé savoir ce que devenaient tous les personnages, ça rattrapait un peu la bataille bâclée.

    Dernière modification par Guenièvre (01 Septembre 2020 15:40:09)