Stephen King

 
  • Grominou

    Modératrice

    Hors ligne

    #381 06 Février 2021 03:48:37

    Qu'entends-tu par formaté?
  • coldtroll

    Serial lecteur

    En ligne

    #382 06 Février 2021 04:09:46

    Le découpage est extrêmement mécanique, king interrompt le fil narratif systématiquement au moment où il va se passer quelque chose pour aller raconter ce qu'il se passe ailleurs en ville, ménageant de fait un faux suspense qui n'a pas lîeu d'être.
    Extrêmement formaté aussi parce que ça pue le roman rédigé pour être adapté en série télévisée, avec une narration très visuelle en accroche au début, des personnages caricaturaux déterminés d'emblée par leur orientation bien/mal, une narration éclatée en divers points de vue (bazaar, qui laissait la place à divers personnages, était bien mieux tenu et bien plus malin que dome)...
    Le talent de king ne suffit pas à tenir une histoire dont il ne sait à la fin que faire, j'ai eu le sentiment qu'il s'était égaré très rapidement.
    J'ai l'impression que dans ses derniers livres on lui a trop dit qu'il était le portraitiste d'une certaine amérique et qu'il a fini par y croire, oubliant en chemin ce qu'il savait le mieux faire : raconter des histoires.
  • Grominou

    Modératrice

    Hors ligne

    #383 06 Février 2021 04:20:42

    J'ai remarqué moi aussi ce côté série télé, on peut presque faire le découpage en épisodes nous-même! :lol:  Heureusement cela n'a pas gâché mon plaisir.  Par contre je n'ai pas trouvé les personnages caricaturaux.

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    La lutte entre le bien et le mal est un thème cher à King et on le retrouve ici aussi, mais même les bons ont des choses à se reprocher, des trucs dans leur passé dont ils ne sont pas fiers.

  • coldtroll

    Serial lecteur

    En ligne

    #384 06 Février 2021 04:39:27

    Oh, ça fait bien, quelques taches sur un cv de héros. Ça donne un côté badass, wesh. Il a surmonté l'appel du côté obscur de la force, il sera capable de s'affirmer au moment de la confrontation.
    Ces héros voleront malgré tout au secours de la veuve et de l'orphelin et sauveront le monde... je n'ai pas souvenir que leurs lacunes les rendent franchement plus faibles...

    Ça n'a rien à voir avec un héros vraiment pourri comme dans futu.re de Dmitri Gloukhovsky, ou les héros tous discutables des deux côtés de la barrière d'une série comme the boys...
  • Darkangel046

    Bibliothécaire en chef

    Hors ligne

    #385 06 Février 2021 09:57:56

    @Fattorius ; C'était un très bon choix ! =D et je ne peux que t'encourager à le sortir de ta PAL :-)

    et moi qui attendais justement beaucoup d'Under the dôme je vais être un poil moins motivée de me le procurer :goutte: , je me suis acheté Sleeping beauties récemment (là aussi un poil calmée) le résumé me tentait beaucoup, par contre le fait de travailler avec son fils se ressent il dans le récit ou ne change pas grand chose ?
  • coldtroll

    Serial lecteur

    En ligne

    #386 06 Février 2021 15:02:14

    Sincèrement, pour moi, ça n'a pas changé grand chose. Il y a une uniformité de style. Soit papa corrige tout, soit papa a déteint sur fiston, soit ils ont travaillé en bonne intelligence.
    Sleeping Beauties est quand même mieux réussi que le dôme, et l'intention est plutôt louable. Le problème tient pour moi d'une vision un peu binaire des choses, mais ne te gâche pas le plaisir d'avance à cause d'un grincheux comme moi. Ce qui est vrai pour moi ne te touchera peut-être pas de la même façon...
  • Darkangel046

    Bibliothécaire en chef

    Hors ligne

    #387 06 Février 2021 17:00:05

    Ok merci ! :)
    XD non du tout, mais il est vrai que j'aime bien avoir des avis de personnes différentes, la plupart du temps ça m'évite de trop en attendre d'un titre (Dôme en l'occurence) et d'être déçue après :goutte:  et qui sait je pourrais avoir une bonne surprise et aimer =)