Amis
Abonn.
Abonnés

A propos

"Le romancier n'est pas quelqu'un qui résout les problèmes. C'est quelqu'un qui pose les questions." Haruki Murakami - 1Q84 Avril-Juin Tome 1

"Là où il y a de l'espoir, forcément, il y a des épreuves." Haruki Murakami - 1Q84 Octobre-Décembre Tome 3

"C’est de l’espérance que naît la déception." Haruki Murakami - La fin des temps

"Nous vivons dans une époque d'indifférence totale et, pourtant, nous sommes cernés par une énorme quantité d'informations, très faciles à obtenir, sur tout un chacun. Et en réalité nous ne savons presque rien sur les autres." Haruki Murakami - L'Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage

"Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Parfois, à peine ma bougie éteinte, mes yeux se fermaient si vite que je n'avais pas le temps de me dire : Je m'endors. Et, une demi-heure après, la pensée qu'il était temps de chercher le sommeil m'éveillait." Marcel Proust - Du coté de chez Swann - A la recherche du temps perdu

"Tâchez de garder toujours un morceau de ciel au dessus de votre vie." Marcel Proust - Du coté de chez Swann - A la recherche du temps perdu

"Que de fois, j'ai vu, j'ai désiré imiter quand je serai libre de vivre à ma guise, un rameur qui, ayant lâché l'aviron, s'était couché à plat sur le dos, la tête en bas, au fond de sa barque, et la laissant flotter à la dérive, ne pouvant voir que le ciel qui filait lentement au-dessus de lui, portait sur son visage l'avant-goût du bonheur et de la paix !" Marcel Proust - Du coté de chez Swann - A la recherche du temps perdu

"Notre personnalité sociale est une création de la pensée des autres." Marcel Proust - Du coté de chez Swann - A la recherche du temps perdu

"Peut-être aussi Swann attachait-il sur ce visage d'Odette non encore possédée, ni même encore embrassés par lui, qu'il voyait pour la dernière fois, ce regard avec lequel, un jour de départ, on voudrait emporter un paysage qu'on va quitter pour toujours." Marcel Proust - Du coté de chez Swann - A la recherche du temps perdu

"Ah ! Dans ces premiers temps où l'on aime, les baisers naissent si naturellement ! ils foisonnent si pressés les uns contre les autres ; et l'on aurait autant de peine à compter les baisers qu'on s'est donnés pendant une heure que les fleurs d'un champ au mois de mai." Marcel Proust - Du coté de chez Swann - A la recherche du temps perdu

"La vérité n'a pas besoin d'être dite pour être manifestée, et qu'on peut peut-être la recueillir plus sûrement, sans attendre les paroles et sans tenir même aucun compte d'elles, dans mille signes extérieurs, même dans certains phénomènes invisibles." Marcel Proust - A l'ombre des jeunes filles en fleurs - A la recherche du temps perdu

"Théoriquement on sait que la terre tourne, mais en fait on ne s’en aperçoit pas, le sol sur lequel on marche semble ne pas bouger et on vit tranquille. Il en est ainsi du Temps dans la vie." Marcel Proust - A l'ombre des jeunes filles en fleurs - A la recherche du temps perdu

"L'inexactitude, l'incompétence, n'y diminuent pas l'assurance, au contraire." Marcel Proust - A l'ombre des jeunes filles en fleurs - A la recherche du temps perdu

"Les modes changent, étant nées elles-mêmes du besoin de changement." Marcel Proust - A l'ombre des jeunes filles en fleurs - A la recherche du temps perdu

"[...] c'est dans une trame universelle que nos individualités sont taillées." Marcel Proust - Pastiches et Mélanges

"La jeunesse une fois passée, il est rare que l'on reste confiné dans l'insolence." Marcel Proust - Le coté de Guermantes - A la recherche du temps perdu

"L'ennui est un des maux les moins graves qu'on ait à supporter." Marcel Proust - Sodome et Gomorrhe - A la recherche du temps perdu

"Le seul véritable voyage, le seul bain de jouvence, ce ne serait pas d'aller vers de nouveaux paysages, mais d'avoir d'autres yeux." Marcel Proust - La prisonnière - A la recherche du temps perdu

"Nous n'avons de l'univers que des visions informes, fragmentées et que nous complétons par des associations d'idées arbitraires, créatrices de dangereuses suggestions." Marcel Proust - Albertine Disparue - A la recherche du temps perdu

"Un fait objectif, une image, est différent selon l'état intérieur avec lequel on l'aborde." Marcel Proust - Albertine Disparue - A la recherche du temps perdu

"C'est peut-être de la même manière qu'une sorte de bouture prélevé sur un être et greffée au cœur d'un autre, continue à y poursuivre sa vie même quand l'être d'où elle avait été détachée a péri." Marcel Proust - Albertine Disparue - A la recherche du temps perdu

"Tout comme l'avenir ce n'est pas tout à la fois mais grain à grain qu'on goûte le passé." Marcel Proust - Albertine Disparue - A la recherche du temps perdu

"Une heure n’est pas qu’une heure, c’est un vase rempli de parfums, de sons, de projets et de climats." Marcel Proust - Le Temps retrouvé - A la recherche du temps perdu

“Le bonheur est salutaire pour le corps, mais c'est le chagrin qui développe les forces de l'esprit.” Marcel Proust - Le Temps retrouvé - A la recherche du temps perdu

"Les vrais paradis sont les paradis que l'on a perdus." Marcel Proust - Le Temps retrouvé - A la recherche du temps perdu

"Un petit jardin pour se promener, et l'immensité pour rêver. A ses pieds ce qu'on peut cultiver et cueillir; sur sa tête ce qu'on peut étudier et méditer; quelques fleurs sur la terre et toutes les étoiles dans le ciel." Victor Hugo - Les Misérables

"Il y a le labeur visible et le labeur invisible. Contempler, c'est labourer ; penser, c'est agir. Les bras croisés travaillent, les mains jointes font." Victor Hugo - Les Misérables

"Cette âme est pleine d'ombre, le péché s'y commet. Le coupable n'est pas celui qui y fait le péché, mais celui qui y a fait l'ombre." Victor Hugo - Les Misérables

"Vous regardez une étoile pour deux motifs, parce qu'elle est lumineuse et parce qu'elle est impénétrable. Vous avez auprès de vous un plus doux rayonnement et un plus grand mystère, la femme." Victor Hugo - Les Misérables

"Il y a des gens qui observent les règles de l'honneur comme on observe les étoiles, de très loin." Victor Hugo - Les Misérables

"Les gens seront terrifiés un jour, sans doute trop tard. Ils auront franchi un point de non-retour dans la mise en scène de leur vie, persuadés qu'elle les rend intéressants et pas juste plus vulnérables, perméables, manipulables." DOA - Pukhtu secundo

"Il y a un temps pour vivre et un temps pour témoigner de vivre." Albert Camus - Noces

"Toutes les grandes actions et toutes les grandes pensées ont un commencement dérisoire." Albert Camus - Le mythe de Sisyphe

"Le mal qui est dans le monde vient presque toujours de l'ignorance, et la bonne volonté peut faire autant de dégâts que la méchanceté, si elle n'est pas éclairée." Albert Camus - La Peste

"La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent." - Albert Camus - L'Homme révolté

"Un but qui a besoin de moyens injustes n'est pas un but juste." - Albert Camus - L'Homme révolté

"Toute chose est à autrui, le temps seul est à nous ; c'est l'unique bien, fugace et glissant, dont la nature nous a confié la possession." Sénèque - Lettre à Lucilius

"Quatre heures ! et il lui semblait qu'elle était là, sur ce banc, depuis l'éternité. Mais un infini de passions peut se tenir dans une minute, comme une foule dans un petit espace." Gustave Flaubert - Madame Bovary

"Celui qui se ment à soi-même et qui écoute ses propres mensonges, en arrive à ne plus distinguer aucune vérité, ni en lui, ni autour de lui, et il perd donc le respect et de lui et des autres." Fiodor Dostoïevski - Les Frères Karamazov

"Les lamentations n'apaisent qu'en rongeant et en déchirant encore davantage le coeur. Une telle douleur ne veut pas de consolations, elle se nourrit du sentiment d'être inextinguible. Les lamentations ne sont que le besoin d'irriter sans cesse la plaie." Fiodor Dostoïevski - Les Frères Karamazov

"Subis patiemment et avec joie le déshonneur immérité qui te couvre et ne te trouble pas, pour ne pas haïr celui qui te déshonore." Fiodor Dostoïevski - Les Frères Karamazov

"Chacun cherche à présent à isoler le plus possible son moi, on veut éprouver en soi-même la plénitude de la vie, et pourtant, au lieu d’atteindre cette plénitude, tous ces efforts n’aboutissent qu’à un suicide total, car au lieu d’une pleine affirmation de l’individu, on tombe dans une solitude complète. Car tous, de nos jours, se sont fractionnés en unités, chacun se retire dans son trou, chacun s’écarte des autres, se cache et cache ce qu’il possède, et chacun finit par repousser ses semblables et par être repoussé par eux. On amasse solitairement des biens et l’on pense : comme je suis fort maintenant et comme je suis à l’abri, mais il ignore, l’insensé, que plus il amasse, plus il s’enfonce dans une impuissance qui équivaut au suicide. Car il est habitué à ne compter que sur lui-même et, en tant qu’unité, il s’est détaché de la collectivité, il a accoutumé son âme à ne pas croire à l’entraide, aux hommes et à l’humanité, et il tremble seulement à l’idée de perdre sa fortune et les droits acquis. Partout le cerveau des hommes cesse aujourd’hui ironiquement de comprendre que la véritable garantie de la personne réside non dans un effort personnel isolé, mais dans la solidarité des hommes." Fiodor Dostoïevski - Les Frères Karamazov

Amaurymnt a décidé de restreindre l'accès à son profil.