Le Book Club c'est maintenant !

Si vous avez lu "Red queen" de Victoria Aveyard, venez en discuter avec nous :)

La Saga du Roi Arthur, tome 1 : Le Roi de l'hiver

Synopsis

Moyenne

16.4

16 votes

BON

Au Ve siècle de notre ère, les ténèbres se sont abattues sur les îles Britanniques, désertées par les Romains, assaillies par les féroces Saxons, et où le christianisme est en lutte perpétuelle avec les vieux dieux païens. Face à tous les périls nouveaux, les vieux royaumes bretons ne tiennent encore que grâce à l'unité fragile imposée par leur Roi des Rois, Uther Pendragon.

Mais les forces de celui-ci déclinent, sa vie touche à sa fin, et son héritier n'est qu'un enfant, né par une sombre nuit d'hiver.

Seul un homme peut tenir le rôle crucial naguère joué par Uther Pendragon : Arthur, son fils illégitime, qu'il avait rejeté et exilé. Génial chef de guerre et homme d'Etat né, entouré de partisans fidèles jusqu'à la mort, Arthur reviendra donc sauver son peuple menacé et s'efforcer, au prix d'âpres combats et d'héroïques efforts, d'apporter la paix au royaume de ses pères.

Titre original : The Warlord Chronicles : The Winter King

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2001 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | 591 pages

2001 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | 600 pages

2011 Editions Penguin Books (Fiction)

Anglaise Langue anglaise | 495 pages

1996 Editions Penguin Books

Anglaise Langue anglaise | 512 pages

6 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

4 commentaires

  • Joseph Le 07 Février 2010 à 19:43
    un livre que je n'ai pas aimé du tout, je n'ai pas su aller jusqu'au bout.
  • SombrePlume Le 31 Mars 2011 à 18:15
    Un livre que j'ai adoré. J'ai toujours aimé les romans historiques et arthuriens, et Cornwell a su comment lier ces deux genres comme nul autre. Une trilogie culte pour moi.
  • Cyril Le 17 Décembre 2012 à 07:45
    une trilogie apre qui sent la poussière, le sang et les passions fratricides. bernard Cornwell joue très habilement d'une mise en abime bien pensée, grâce au récit dans le récit, entre légende en cours d'élaboration (dans le temps du récit) et vérité du personnage.
  • derfel Le 05 Décembre 2014 à 23:30
    le meilleur livre que je n'est jamais lu.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !