Glamorama

Synopsis

Moyenne

14.3

28 votes

MOYEN

L'ennemi numéro un des partisans du "politiquement correct" a encore frappé. Après avoir révélé, dans American Psycho la face obscure des yuppies, Bret Easton Ellis noue ensemble la dictature de l'apparence et la brutalité aveugle du terrorisme dans Glamorama.

De New York à Paris, le narrateur, Victor Ward, ne sait plus distinguer la réalité de sa mise en scène. Son oscillation entre le monde glacé du star-système et ses divers représentants, et le monde politique des intrigues et des complots l'entraîne dans une dérive (très) sanglante.

Manipulé de toutes parts, Victor souffre. Son identité et sa santé mentale connaissent quelques dérèglements. Ses seuls repères restent les noms de marques et les personnages connus, et la prolifération de dialogues idiots ou absurdes, contaminés par les pubs télé, masque la profondeur de son malaise. Victime et coupable, Victor est à l'image de ce qu'il montre, ambigu et flou.

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2012 Editions 10/18

Française Langue française | 792 pages

2001 Editions 10/18 (Domaine étranger)

Française Langue française | 536 pages

2000 Editions Robert Laffont (Pavillons)

Française Langue française | 537 pages | ISBN : 2221089006

1998 Editions Picador (Fiction)

Anglaise Langue anglaise | 482 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !