Gorgias

Synopsis

Moyenne

13.2

48 votes

MOYEN

Dans son Gorgias, Platon livre bataille à ces marchands de sagesse qu'on appelait les sophistes. À la différence du savant incapable de faire valoir son point de vue en dehors du cercle de ses pairs, le sophiste, lui, grâce à sa compétence rhétorique, se targue de pouvoir rendre vraisemblable aux yeux de tous le vrai comme le faux.

Platon dénonce l'imposture de cet art de la persuasion universelle en montrant que loin d'être un pouvoir, il repose au contraire sur un assujettissement : pour pouvoir plaire et être compris par celui que l'on veut persuader, il faut lui emprunter son langage et lui offrir ses propres idées, à travers des formules saillantes ou des raccourcis plaisants. Au-delà de la critique du désir servile d'être compris de tous, Platon défend les droits de la pensée difficile, parce que libre, du philosophe.

Un dialogue qui donne à réfléchir sur la parole politique, le pouvoir publicitaire ou encore sur toute pédagogie prétendant enseigner un savoir sans en maîtriser le contenu. --Émilio Balturi --Ce texte fait référence à l'Édition Poche .

10 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2018 Editions Flammarion (GF)

Française Langue française | Traduit par Monique Canto-Sperber | 384 pages | Sortie : 4 Avril 2018 | ISBN : 9782081427730

2013 Editions Librio (Philosophie)

Française Langue française | 143 pages

2009 Editions Folio (Plus philosophie)

Française Langue française | 240 pages | ISBN : 2070379701

2007 Editions Hatier (Classiques & cie - Philosophie / Philo)

Française Langue française | Traduit par Bernard Piettre | 224 pages | Sortie : 29 Août 2007 | ISBN : 9782218927119

2007 Editions Flammarion (GF)

Française Langue française | 382 pages

2003 Editions Nathan (Les intégrales de philo)

Française Langue française | 238 pages | ISBN : 2091881953

1997 Editions Les belles lettres (Classiques en poche bilingue)

Française Langue française | 278 pages

1996 Editions Le Livre de Poche (Les Classiques de la Philosophie)

Française Langue française | Traduit par Jacques Cazeaux | 187 pages

1996 Editions Le Livre de Poche (Classiques de poche)

Française Langue française | Traduit par Jacques Cazeaux | 338 pages

1993 Editions Flammarion (GF)

Française Langue française | 380 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • darkviki Le 15 Octobre 2015 à 03:48
    J'ai absolument adoré. Dialogue entraînant, conversation prenante, tout y est. Agréable à lire. Après je n'étais pas toujours d'accord avec la vision de Socrate, et à cause du fait que c'est de l'oral retranscrit à l'écrit, il y avait certains passages répétitifs qui gênaient l'avancé du raisonnement. Mais c'est un livre qui pourrait se lire d'une seule traite. A ne pas manquer!
  • Dysto Le 17 Octobre 2015 à 17:48
    J'ai préféré le Gorgias à la République dans sa généralité, je trouve le Gorgias plus direct dans l'argumentation même si on tourne souvent en boucle. Après je trouve dommage que ça soit souvent du monologue, au début ça l'était moins mais plus on avance plus Socrate parle tout seul...
  • ReadingIsMagic Le 16 Juin 2018 à 15:02
    Super! Une argumentation implacable de la part de Socrate. Les réactions de ses adversaires sont bien représentatives de la nature humaine : rejet de ce qui va à l'encontre de nos croyances, jouir avant de réfléchir. Ce dialogue devient monologue : les arguments affectifs et non raisonnés des opposants ne tiennent pas. La fin permet d'avoir une bonne vision d'ensemble en reprenant les arguments.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !