L'Ingénu, La Princesse de Babylone

de Voltaire (1767)

Synopsis

Moyenne

17.0

3 votes

TRES BON

Entre ces deux contes, L'Ingénu, La Princesse de Babylone, chronologiquement si proches, l'écart paraît considérable. L'Ingénu nous donne à lire un roman où, croirait-on, tout est vrai, jusque dans l'ajustement, fort soigné, des lieux et des dates. Au contraire, dans La Princesse de Babylone, rien n'est crédible, ni cette capitale de Bélus, ni ce concours nuptial, ni les prodiges du phénix, ni les licornes, ni le paradis terrestre des Gangarides. La concomitance d'œuvres si disparates atteste la fécondité créative du conteur. Elle justifie leur réunion dans un même volume. On relève cependant que les deux récits, partis si loin l'un de l'autre, finissent par rencontrer les mêmes thèmes, thèmes du combat que Voltaire persiste à mener après la déception majeure de l'affaire La Barre (1766). Voltaire, prodigieux conteur, quelque carrière qu'il donne à l'imaginaire, n'oublie jamais ses éternels ennemis.

1 édition pour ce livre

2003 Editions Flammarion (GF)

Française Langue française | 250 pages | ISBN : 2080708589

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !