La Chambre claire : Note sur la photographie

de Roland Barthes (1980)

Synopsis

Moyenne

15.7

16 votes

BON

Dans cet essai, Roland Barthes s’interroge sur la photographie, non pas en tant que photographe, mais du point de vue du spectateur. Il tente ainsi de déterminer ce qu’est la photographie « en soi » et ce qui précisément le touche lorsqu’il regarde une photo. Il dégage ainsi deux phénomènes constants de ces observations : il appelle studium le sentiment qui s’empare de lui à la vue d’une photo (il s’agit de l’intérêt général qu’il éprouve pour une image, l’expression d’un goût déterminé par la culture et la sensibilité et dont le mouvement va de la photo vers le spectateur) ; il évoque ensuite le punctum qui « vient casser (ou scander) le studium » et qui, à l’inverse, part de la photo pour venir percer le spectateur (il s’agit d’un sentiment se rapportant à quelque chose de précis, souvent indéfinissable – presque d’ordre psychanalytique – qui diffère pour chaque spectateur en ce qu’il se rapporte à quelque chose d’enfoui), le punctum est ce qui confère à la photo toute sa valeur pour le spectateur, puisqu’il entraîne le sujet observant au-delà de la simple expérience passive de spectator.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2016 [Audiobook] Editions Audiolib

Française Langue française | Lu par Daniel Mesguich | Durée : 207 min | ISBN : B01DLED9GI

1980 Editions Gallimard

Française Langue française | 192 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Polly Le 27 Septembre 2013 à 18:44
    Un incontournable de l'esthétique en art, ce livre offre une approche personnelle de l'auteur sur le rapport à la photographie.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !