La grosse princesse Pétronia

de Katharina Greve (2020)

Synopsis

Moyenne

15.0

2 votes

BON

La Princesse Pétronia vit seule sur une planète minuscule, un caillou sur lequel rien ne pousse, et, depuis ce point d’observation, elle réfléchit le monde.
Ça vous dit quelque chose ? Et pour cause, le livre de Katharina Greve est une parodie du Petit Prince de Saint-Exupéry – dont Pétronia serait d’ailleurs la cousine. Elle est en surpoids, et n’a pas très bon caractère. Elle n’est pas persuadée que « l’on voit mieux avec le cœur » : elle croit plutôt à l’efficacité de la loupe.
Dépourvue de tout bon sentiment, envieuse, sarcastique, flanquée d’un ver à tout faire qui répond au nom de Mirco, Pétronia voyage dans le cosmos en pensée et rêve de rencontrer David Bowie.

En plus du Petit Prince, Katharina Greve cite des contes de fée, Faust, et quelques classiques de la science-fiction. Son dessin simple et enfantin ne fait que mieux ressortir son imagination débridée et ses textes hilarants, à travers lequel s’exprime un féminisme décapant et sans concession.

1 édition pour ce livre

2020 Editions Actes Sud (L'An 2)

Française Langue française | 102 pages | Sortie : 26 août 2020 | ISBN : 9782330135485

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !