Les émigrants

de W. G. Sebald (1999)

Synopsis

Moyenne

18.5

2 votes

TRES BON

« Je vois les pièces vidées. Je me vois assis tout au sommet de la carriole, je vois la croupe du cheval, la vaste étendue de terre brune, les oies dans la gadoue des basses-cours et leurs cous tendus, et aussi la salle d'attente de la gare de Grodno avec, au beau milieu, le poêle surchauffé entouré d'une grille et les familles d'émigrants regroupées tout autour. Je vois les fils du télégraphe montant et descendant devant les fenêtres du train, je vois les alignements des maisons de Riga, le bateau dans le port et le recoin sombre du pont où, autant que l'entassement le permettait, nous avions installé notre campement familial. » Entre le document, l'enquête et la fiction, le narrateur, double de l'écrivain, fait sortir de l'ombre des personnages dont la vie a été brisée par les douleurs de la séparation, la mort, le mal du pays. Ce récit de pérégrinations aux quatre coins de la terre apparaît comme le livre de ceux qui ont perdu leur monde, mais aussi le livre du temps retrouvé.

Titre original : Die Ausgewanderten (1992)

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2001 Editions Babel

Française Langue française | Traduit par Patrick Charbonneau | 275 pages

2016 Editions New Directions

Anglaise Langue anglaise | 240 pages

D'autres livres dans ce genre

On en parle aussi sur le forum

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Sia Le 09 Juin 2012 à 10:57
    Un livre très émouvant, très bien écrit, qui évoque tout en finesse la douleur des êtres déracinés!

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !