Pièces brillantes

Synopsis

Moyenne

18.0

1 vote

TRES BON

Grand dramaturge, Jean Anouilh est né à Bordeaux en 1910 et mort à Lausanne en 1987. Issu d'un milieu très modeste, fils d'un tailleur et d'une violoniste, il se passionne très tôt pour le théâtre. Un soir de 1928, émerveillé par la représentation de ""Siegfried"" de Jean Giraudoux, il décide de se consacrer à l'écriture théâtrale. Il devient le secrétaire de Louis Jouvet qui dirige la Comédie des Champs-Elysées et interrrompt ses études de droit. Son ouvre est très abondante (quarante-cinq pièces dont une trentaine ont été montées et interprétées par les plus grands comédiens), passant du romantisme à un réalisme inquiétant ou mythique, du pessimisme à la fantaisie.

Ce volume contient : L'Invitation au château (1947), Colombe (1951), La Répétition ou l'Amour puni (1950) et Cécile ou l'École des pères (1949).

1 édition pour ce livre

2008 Editions de La Table ronde (La petite vermillon)

Française Langue française | 453 pages | ISBN : 2710330431

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !