[Suivi lecture] Cocolanoix

 
  • Chocomimi96

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #11 04 Février 2017 11:54:31

    Coucou!

    Le journal de Mr Darcy et les Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja me tente bien X) Mais j'ai déjà trop de livres à lire XD

    Des bisous!
  • cocolanoix

    Apprenti Lecteur

    Hors ligne

    #12 17 Février 2017 19:53:10

    Chocomimi96 a écrit

    Coucou!

    Le journal de Mr Darcy et les Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja me tente bien X) Mais j'ai déjà trop de livres à lire XD

    Des bisous!


    Je te comprends mille fois xD 

    Bonjour bonjour! Je viens mettre ce suivi à jour de quelques lectures :

    Blacksad de Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido : Je lis très peu de BD en général mais j'avais très envie de découvrir cette référence du monde dessiné. J'ai passé un agréable moment! L'histoire est classique mais les personnages sont bien trouvés! Les décors et le character design sont vraiment très beaux et créent une ambiance particulière... On dirait un peu un Zootopie pour adultes. C'était très sympa mais un peu court peut-être :3

    Carol de Patricia Highsmith : C'était une lecture très agréable. J'ai beaucoup aimé l'atmosphère de bouffées de cigarette et road trip américain, ainsi que le personnage de Carol. J'ai eu plus de mal avec le personnage de Thérèse qui m'a parfois agacée... Mais j'ai vraiment beaucoup aimé, c'est une belle découverte et une jolie histoire d'amour. Néanmoins, je reste consternée par le traitement infligé aux homosexuels pendant la deuxième moitié du XXe siècle... Vraiment, ça m'écœure

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    On ôte à Carol le droit de voir sa fille... Et ce, parce qu'elle est homosexuelle... donc malade... et capable de quoi en présence de sa fille? De la pervertir? De la contaminer? De lui faire du mal? Franchement, ça craint.



    Son Excellence Eugène Rougon de Zola : J'ai terminé ce Zola que j'avais commencé il y a plusieurs semaines. J'ai beaucoup aimé me replonger encore une fois dans l'univers de Zola et retrouver sa plume :heart: L'histoire est agréable à suivre et les personnages sont très attachants, autant Eugène Rougon que Clorinde Balbi et toute leur clique. Evidemment, le thème central est la politique et j'avais peur de m'y perdre, mais finalement il n'en est rien! C'est assez marrant de pouvoir faire quelques parallèles entre ce roman du XIXe siècle et notre actualité... :goutte: C'est toujours un plaisir de lire du Zola. :pink:

    Amour de perdition de Camilo Castelo Branco : J'ai découvert ce roman portugais avec une grande joie! Il s'agit, comme son nom l'indique, d'une histoire d'amour du XIXe siècle... Et quelle histoire! Ce roman m'a évidemment beaucoup fait penser à Roméo et Juliette mais surtout à Shakespeare ... En effet, l'auteur mêle des moments de tragédie et d'élans lyriques à des passages plus grostesques/burlesques. L'histoire aussi rappelle sans conteste l'amour impossible entre les deux enfants de familles ennemies... Tout ça refondu dans une atmosphère latine et enracinée dans le romantisme. Une très belle histoire d'amour mouvementée!



    Je vous fais des bisous et j'espère avoir pu satisfaire quelques curieux! :)

  • A-Little-Bit-Dramatic

    Propriétaire d une PAL boulimique

    Hors ligne

    #13 18 Février 2017 13:17:29

    J'ai relu Son Excellence Eugène Rougon il y'a quelques mois et j'ai découvert plein de petites choses qui m'avaient échappé à ma première lecture ! :-) Ce n'est pas le plus captivant de la saga mais je l'ai bien aimé quand même...surtout pour Clorinde, qui me rappelle fortement La Castiglione et pour la dénonciation toute en finesse et très subtile du régime, que Zola distille tout au long de ses pages ! ! Apparemment, tu es conquise par sa plume, toi aussi...perso, j'ai découvert cet auteur un peu par hasard il y'a une dizaines d'années, après que mon prof d'Histoire en ait parlé en cours et je ne l'ai plus jamais lâché par la suite ! :-)

    Belles nouvelles lectures ! :ok:
  • cocolanoix

    Apprenti Lecteur

    Hors ligne

    #14 26 Février 2017 23:54:39

    A Little-Bit-Dramatic : Je partage ton avis sur Son Excellence Eugène Rougon! :) Et oui... je le confesse, je suis une fan inconditionnelle de Zola haha Je l'ai découvert,il y a plusieurs années déjà, au lycée avec La Bête humaine et L'assommoir, depuis je ne l'ai plus lâché! J'en ai lu une dizaine (comme précédemment dit, dites-donc je ne fais que parler de Zola dans ce suivi...) mais je me retiens de ne pas tous les lire... Je distille mes lectures, parce que c'est toujours un plaisir de retrouver Zola. :pink: Bonnes lectures à toi aussi :)

    Bonsoir très chers vous,

    Je n'ai pas fini beaucoup de livres depuis... J'ai commencé beaucoup plus de lectures en même temps que d'habitude - la faute à la médiathèque et j'ai l'impression de ne pas avancer! O_O Néanmoins, j'ai lu et terminé :

    Princess Bride de William Goldman : Waouh! Quelle surprise! Ce livre est vraiment très agréable à lire, plein de rebondissements, d'amour et d'aventure! C'est un livre très original où l'humour règne! Evidemment, tout n'est que caricature mais les personnages sont extrêmement attachants, l'histoire est très prenante... Et les coupures du narrateur donnent un excellent rythme au récit... puisqu'il vient le couper toujours quand on a qu'une hâte, connaître la suite! :P Outre les deux protagonistes trop cute :pink: j'ai beaucoup aimé l'escrimeur espagnol et le géant. Leurs histoires, enchâssées dans le récit principal, sont excellentes! C'est, je pense, un classique du genre que je suis ravie d'avoir découvert. J'ai très envie de voir le film maintenant!

    Certaines n'avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka : Ce livre est une vraie claque! Le récit est très fluide et agréable à lire malgré un sujet difficile... Condition de la femme, immigration, racisme et xénophobie, pauvreté... Néanmoins, c'est un pan de l'histoire des USA que je connaissais mal, et je trouve que ce livre décrit avec une grande sensibilité mais sans sensiblerie l'histoire de ces japonais et japonaises expatriés au XXe siècle.

    Sinon, en ce moment, parmi mes nombreuses lectures, je poursuis celle de Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja. C'est une vraie merveille et je me régale toujours autant, je reviendrai vous en parler plus en détails (citations à l'appui haha). Je lis également un recueil, Contes de dragons de Marie Faucher. C'est très agréable à lire et là encore, je vous en dirai plus très rapidement. Et parmi les lectures dans lesquelles j'avance au mieux, il y a également une romance historique légère Les filles de Mr Darcy d'Elisabeth Aston. Evidemment, il ne faut pas s'attendre à retrouver le génie de la plume d'Austen, mais c'est sympa pour qui aime les salons mondains et les aventures galantes! En outre, cette lecture a au moins le mérite de me donner envie de relire Orgueil et préjugés et d'en lire un autre de cette auteur que j'apprécie grandement.

    Voilà voilà, en espérant avoir su intéresser quelques badauds du net! Belles lectures à vous :)

  • Guim

    Baby lecteur

    Hors ligne

    #15 27 Février 2017 14:56:18

    Merci d'être repassée sur ma présentation ! Du coup, je viens m'incruster dans ton suivi lecture ! =D
    (et j'en profite pour te poser sur une question sur ton image de profil : tu l'as fait toi-même ?? en tout cas je l'aime beaucoup)

    Je trouve tes avis très sympas et bien détaillés et tu as l'air d'avoir des lectures variées ! :)

    Tu m'as donné très envie de lire Porcelaine, après être passé sur la fiche, j'avais déjà dû croiser la couverture quelque part...

    Il faudrait aussi que je me relance dans Zola, j'avais bien aimé Au Bonheur des dames, mais pas du tout La Curée, c'est d'ailleurs le seul souvenir que j'ai gardé de cette lecture... :goutte: (pour ma défense, ça commence à dater de qqs années...) J'ai volé emprunté son Nana à mon père il y a longtemps, ça me remotive à le sortir de mes étagères !

    Les oeuvres de ton dernier update : je suis maintenant curieuse, à la fois Princess Bride et Certains n'avaient jamais vu la mer m'intriguent assez !!!
    J'attends ton prochain suivi lecture avec impatience, même si à ce rythme, ça va faire exploser ma Wishlist :pleur:
  • Iluze

    Livraddict Team

    Hors ligne

    #16 27 Février 2017 15:08:47

    Je lirai bien Certaines n'avaient jamais vu la mer. Bonnes lectures !
  • cocolanoix

    Apprenti Lecteur

    Hors ligne

    #17 27 Février 2017 20:55:13

    Guim : Mais je t'en prie! =D Malheureusement, je ne pense pas avoir le talent nécessaire pour dessiner ainsi... mais j'ai vu cette image sur internet, et comme j'adore les animaux et les livres... bah des animaux qui lisent, j'ai trouvé ça trop mignon! :3

    Je te remercie vraiment d'être venue sur mon suivi et d'avoir pris du temps pour le lire, ça me fait sincèrement plaisir! :emb: Et je compatis pour ta WL... la mienne est devenue obèse grâce/grasse haha je suis trop drôle à ce site. J'essaie d'avoir des lectures éclectiques, même si je lis principalement des classiques. J'ai découvert l'année dernière la fantaisie sous les conseils d'amis et de livraddictiens, et sincèrement je ne suis pas déçue! Mais comme toi, d'après ce que j'ai lu, je ne suis pas du tout attirée par l'horreur...

    Pour Porcelaine, fonce! Surtout si tu aimes la magie, la poésie et le théâtre! Un beau mélange =)
    Et pour Zola, j'avoue n'avoir pas lu La Curée,c'est un de ceux qui m'attirent le moins... Ce que j'aime chez Zola, ce sont ses protagonistes féminins. Même si je doute qu'on puisse réellement qualifier Zola de féministe, ses héroïnes ont toutes une grande force de caractère, une profondeur d'âme et elles sont loin de jouer les potiches dans les salons mondains... Que ce soit Gervaise, Nana, Angélique, Pauline, Denise, Clorinde, Hélène....
    J'espère que ton vol aura servi :p

    Je te souhaite de bonnes lectures et à très vite, je l'espère :)

    Iluze : Je ne peux que te le conseiller :)
  • cocolanoix

    Apprenti Lecteur

    Hors ligne

    #18 06 Mars 2017 21:38:34

    Bonsoir à vous, chers suiveurs de lectures!

    J'ai lu quelques livres depuis et je viens vous en parler, plus ou moins longuement haha :

    Lettre d'une inconnue suivi de La ruelle au clair de lune de Zweig : Ce sont deux nouvelles de Zweig que j'ai voulu lire rapidement pour rendre le livre à la médiathèque et finalement, comme toujours avec Zweig, je me suis laissée charmer. Son écriture est particulièrement envoûtante, je trouve... La deuxième nouvelle est plus lugubre et pourtant je l'ai lue d'une traite parce que j'ai été fascinée, comme hypnotisée par les mots... Voilà ce que je retiens de cette rapide mais intense lecture. Même si je l'avoue, ce ne sont pas mes nouvelles préférées de ce grand monsieur. Je vous mets la fiche en lien ici parce que j'ai enfin trouvé comment faire...! :)

    Dialogues de bêtes de Colette : Là encore, ce fut une lecture rapide. J'aime les animaux, j'aime le théâtre, alors j'y suis allée gaiement! Même si j'avais un peu peur de m'ennuyer... Mais au final, que nenni! Vraiment, le style de Colette est  très réconfortant. J'ai lu ça comme du petit lait, elle dépeint merveilleusement bien les faits et gestes de nos amis à quatre pattes. C'est drôle, c'est mignon, c'est beau. Vraiment, je ne m'attendais pas à un tel bijou d'écriture. Amis des bêtes, je ne peux que vous recommander celivre ! :D

    Les filles de Mr. Darcy d'Elizabeth Aston : C'est une histoire sympathique, surtout quand on la prend avec recul et sans comparaison avec l'œuvre mère et majeure de Jane Austen. J'ai trouvé certains personnages attachants, d'autres caricaturaux à l'excès (mais dans le mauvais sens du terme). J'ai passé un moment sympa, mais j'avoue être un peu déçue car, si je ne m'attendais pas à un livre historique extrêmement documenté, je pensais lire une romance... qui n'arrive qu'au bout de quatre cents pages... :pleur:

    Proslogion d'Anselme Cantorbéry : Je conseille ce livre à qui veut découvrir une des premières preuves, si ce n'est la première preuve, ontologiques de l'existence de Dieu! Evidemment, il s'agit d'une lecture philosophique mais en réalité, le style d'Anselme use avec une grande force de la rhétorique! On sent qu'il kiffait bien Dieu :lol:C'était agréable à lire et à étudier. :)

    LE MEILLEUR POUR LA FIN :lol: que j'ai teasé depuis quelque temps dans ce suivi oops
    Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja : Waouh! Quel coup de cœur! Ce recueil d'histoires raconte la vie d'un personnage turc illustre. On découvre sa femme, son père, son amour pour son âne, sa vie en tant que cadi, maître d'une école coranique, bouffon de Timour Leng (Tamerlan)... Entre idiotie et vérité, il n'y a parfois qu'un pas. Ce personnage est irrévérencieux au possible, il est drôle, idiot, rusé et joue comme personne avec les paradoxes. C'est une mine d'or! De plus, l'édition de Jean-Louis Maunoury est très bien conçue. La traduction en français moderne donne un véritable accès au texte pour nous autres contemporains qui ne comprenons pas l'ancien turc parfois trop cru... J'ai vraiment très envie de me procurer ce livre, car je pense qu'on peut lire et relire certaines de ces petites historiettes! J'ai d'ailleurs noté les pages d'une vingtaine d'entre elles... et je vous mets ci-dessous quelques extraits que j'ai recopiés pour mon bon plaisir mais surtout pour vous! :D Rassurez-vous, les extraits sont très courts.

    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    Un oiseau merveilleux
    Sur le marché, un Camelot propose pour deux pièces d’argent un oiseau aux merveilleux couleurs, rouge, vert, jaune, bleu.
    -    Et surtout, il parle, précise le marchand dans son boniment. Il est capable de répéter tout ce qu’on lui dit. Achetez l’oiseau des îles! Qui veut l’oiseau des îles?
    Toute la matinée, cette rareté provoque un grand étonnement chez les chalands, mais personne ne l’achète : on trouve son prix élevé, et le marchand ne veut pas en rabattre.
    Le lendemain, c’est au tour de Nasr Eddin de se présenter sur le marché, avec un dindon qu’il a installé sur un perchoir, un dindon tout noir qu’il a pris dans sa basse-cour, et pour lequel il ne demande pas moins de trois pièces d’argent!
    Est-il devenu fou? A moins qu’il ne prépare encore quelque coup de sa façon…
    -    Explique-nous ce mystère, finit par lui demander un homme devant les curieux assemblés. Comment peux-tu espérer vendre un dindon à un tel prix, alors que pour la même somme on peut avoir un troupeau tout entier?
    -    Ne discute pas, ignorant! Si l’oiseau d’hier valait deux pièces d’argent, le mien en vaut bien trois. Je ne baisserai pas mon prix d’un aktché.
    -    Ta plaisanterie est de mauvais goût, Nasr Eddin. L’oiseau que nous avons vu hier est une merveille. Il parle.
    -    Justement, répond Nasr Eddin, justement! Mon dindon, lui, fait beaucoup mieux!
    -    Ah! Et quoi?
    -    Il pense.



    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    Encore une histoire de la perte de son âne à l’humeur errante, comme celle de son maître.
    Cette fois, Nasr Eddin parcourt la ville en criant :
    -    J’ai perdu mon âne, je donne récompense à qui le retrouvera, je donne récompense!
    Quelqu’un l’aborde pour lui demander:
    -    Que me donnes-tu si je te le retrouve?
    -    Je te donnerai l’âne lui-même.
    -    Cela ne se peut pas, Nasr Eddin. Si tu es prêt à le donner, à quoi cela te sert-il qu’on te le retrouve?
    -    Quel homme étrange tu es! On dirait que dans ce pas vous ne comptez pour rien la joie des retrouvailles.



    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    La première fois que Nasr Eddin est présenté à Timour Leng, le grand conquérant tartare, celui-ci est installé sur son trône en haut d’une estrade. En bas, assis par terre, tous les gens de sa cour.
    Le Hodja s’approche et, se jetant à genoux, il s’écrie !
    -    Ô Allah! Tu es grand et je suis Ton humble serviteur!
    Timour s’esclaffe et prend à témoin les assistants :
    -    On m’avait parlé d’un sage, mais voilà un bel imbécile, qui me tient pour Allah!
    Alors Nasr Eddin, sans modifier en rien sa posture, repart :
    -    Pardonne ma méprise, ô saint archange Djibraïl!
    -    Allons, voyons, bonhomme, lui dit doucement Timour, enchanté de l’incident. Je ne suis pas non plus un ange; je suis simplement un homme, un homme comme toi.
    A ces mots, Nasr Eddin se remet debout et lui lance vertement :
    -    Si tu es un homme comme moi, que fais-tu donc là-haut sur ce perchoir? Descends et causons.



    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    Pour après
    Nasr Eddin est à l’agonie, et sa femme se tient à genoux à son chevet avec de nombreux parents:
    -    Ô mon mari! Je t’en prie, donne-nous tes dernières instructions. Que devrons-nous faire après ta mort?
    -    Rien. Seulement me pleurer.



    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    Le signe de la croix
    Nasr Eddin aborde un jour un prêtre en ces termes:
    -    Pardonne-moi, saint homme, mais je me suis toujours demandé pourquoi vous autres chrétiens vous vous faites des signes sur la poitrine avec la main, en haut, en bas, à droite, à gauche…
    -    Tu n’es pas sans savoir, mahométan, que Notre seigneur Issa est mort crucifié. Pour commémorer son divin supplice nous faisons le signe de la croix.
    En entendant cela, Nasr Eddin ne peut s’empêcher d’éclater de rire.
    -    Pourquoi ris-tu, mécréant? s’indigne le prêtre. Tu ne peux pas respecter nos croyances?
    -    Je les respecte, je les respecte, parvient à articuler Nasr Eddin, mais tout d’un coup j’ai imaginé le geste que vous feriez s’il avait été empalé!



    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    Les questions ultimes
    Un soir, sur la place publique, on discute philosophie et religion mais Nasr Eddin, en intervenant à tout bout de champ avec ses paradoxes, embrouille les esprits. Le cadi, qui se fait fort de ses connaissances, finit par en être excédé.
    -    Hé, Hodja, puisque tu prétends nous en remontrer à tous, tu dois pouvoir répondre facilement aux questions ultimes qui se posent à chaque homme en ce monde…
    -    Quelles sont-elles? Demande Nasr Eddin.
    -    Tu devrais le savoir : d’où venons-nous et où allons-nous? Nous t’écoutons…
    -    Comment! Tu ne sais pas cela? Nous venons à l’évidence d’un endroit terrible et nous allons vers un autre qui l’est tout autant.
    -    Attention, Nasr Eddin! Tu n’es pas loin du blasphème…
    -    N’as-tu pas remarqué que tout homme en pleure encore à sa naissance et qu’au moment de mourir il se lamente à l’idée d’y retourner?



    Spoiler (Cliquez pour afficher)

    Chaque chose en son temps
    Selon la légende, Nasr Eddin fut atteint d’une grave maladie alors qu’il n’était encore qu’un jeune homme. Son état empirait de jour en jour sans que les médecines ni les prières y fissent rien. Un soir enfin les anges de la mort vinrent le visiter en secret pour lui annoncer qu’il fallait partir immédiatement. Le Hodja y consentit mais il leur demanda d’aller intercéder auprès d’Allah : s’Il pouvait lui accorder le temps de se livrer une dernière fois à ses ablutions et aux deux prosternations rituelles…
    Les anges de la mort sont bientôt de retour et lui font savoir que sa requête a été acceptée. Nasr Eddin se lève alors, procède à ses ablutions puis se prosterne un seule fois. Après quoi, il se recouche.
    -    Que fais-tu, Nasr Eddin? S’impatiente Azraël. Fais donc ta deuxième protesternation puisqu’elle t’est accordée et allons-y sans plus tarder.
    -    Ai-je donné un délai? Rétorque le Hodja. Je ferai la deuxième dans cinquante ans…



    Les extraits choisis ci-dessus apparaissent dans l'ordre de l'édition et reflètent, à mon sens, plusieurs aspects de ce recueil. Bonne lecture! J'espère que cela vous plaira, n'hésitez pas à donner votre avis! :)

    Je poursuis toujours ma lecture des Contes de dragons et j'ai commencé Les Garennes de Watership Down. J'ai emprunté plein de livres encore et notamment La cité des dames de Christine de Pizan, qu'il me tarde de commencer ...

    Voilà pour ce long blabla livresque, en espérant  avoir su divertir quelques curieux! Bonnes lectures à vous :)

  • Chichinette

    Casual lecteur

    Hors ligne

    #19 06 Mars 2017 21:49:57

    Coucou ! Je m incruste aussi dans ton suivi lecture car j'ai vu que tu avais lu des choses que j'ai lu aussi et que j'aime beaucoup comme Émile Zola ou princess bride. J'ai adoré dernier et le film est pas mal non plus d ailleurs ;).
    Je vais essayer de continuer à te suivre et bonne lecture !!
  • Chocomimi96

    Livraddictien débutant

    Hors ligne

    #20 06 Mars 2017 22:20:42

    Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja me donne enore plus envie maintenant! Merci pour ces extraits qui m'ont bien fait rire. Dès qu'on retourne à la médiathèque, je le prends X)

    Sinon, j'aimerai bien découvrir une des oeuvres de Colette :D Dialogues de bêtes me tente du coup!