C'est ainsi mon amour que j'appris ma blessure, Le Laveur de visages, L'Actrice empruntée

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Les trois textes que Fabrice Melquiot nous propose ici n’ont rien à voir avec les monologues classiques.On peut les appeler « pièces comme monologues » et en allant plus loin on peut y discerner une forme caractéristique de l’écriture contemporaine. L’auteur ne choisit pas cette forme pour mieux s’accommoder des contraintes propres au théâtre (notamment le manque de moyens) mais parce qu’elle correspond à un théâtre qu’on pourrait appeler celui de l’individu solitaire en quête d’un autre ; les lieux de l’action sont des endroits encore inouïs au théâtre (aéroport ou garage par exemple)

1 édition pour ce livre

2004 Editions L'Arche

Française Langue française | 92 pages | ISBN : 2851815563

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !