La Maison du Chat-qui-pelote et autres Scènes de la vie privée

Synopsis

Moyenne

14.4

5 votes

MOYEN

L'auteur n'a jamais compris quels bénéfices d'éducation une mère pouvait retirer à retarder d'un an ou deux, tout aux plus, l'instruction qui attend nécessairement sa fille, à la laisser s'éclairer lentement à la lueur des orages auxquels elle la livre presque toujours sans défense. Cet ouvrage a donc été composé en haine des sots livres que des esprits mesquins ont présentés aux femmes jusqu'à ce jour.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

1995 Editions Folio (Classique)

Française Langue française | 294 pages

1970 Editions Folio (Classique)

Française Langue française | 294 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • lemillefeuilles Le 16 Mai 2021 à 11:55
    Je n'ai lu que la première nouvelle, La Maison du Chat-qui-Pelote, puisque le style de l'auteur ne m'a pas convaincue. L'histoire raconte celle d'une famille de drapiers, dont une des deux filles va épouser un peintre, et des différences de classe sociale dans ce mariage. Bien que la nouvelle était intéressante, j'ai trouvé le style de Balzac trop lourd et lent : j'ai donc abandonné ce livre.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !