Le garçon qui avait perdu la face

de Louis Sachar (2003)

Synopsis

Moyenne

14.5

2 votes

MOYEN

David n'aurait jamais dû attaquer Mrs Bayfield avec les autres pour lui voler sa canne.
D'abord, évidemment, parce que ça ne se fait en aucun cas, d'attaquer les vieilles dames.
Ensuite parce que Mrs Bayfield était une vieille dame plutôt originale et attachante, dans son fauteuil à bascule, avec son chapeau rouge et ses chaussettes montantes violettes, son odeur de thé chinois et sa canne à tête de serpent.
Enfin parce que, suite à cette agression en apparence impunie, il se passe des choses très bizarres dans la vie de David. Comme si tout ce que la bande de petits voyous avait infligé à Mrs Bayfield arrivait à son tour à David. Tomber de sa chaise, prendre un pichet sur la tête, montrer sa culotte à tout le monde, et pire encore. Comme s'il était envoûté. Comme si la phrase bizarre que Mrs Bayfield lui a lancée en le regardant dans les yeux au moment où il prenait la poudre d'escampette était un sort.
David voudrait redevenir quelqu'un de bien. Mais, pour cela, il faut que la malédiction s'épuise, autrement dit qu'il la subisse jusqu'au bout...

Titre original : The Boy Who Lost His Face (1989)

1 édition pour ce livre

2003 Editions L'école des loisirs (Neuf)

Française Langue française | Traduit par Frédérique Pressmann | 278 pages

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !