Le temps des assassins : Essai sur Rimbaud

de Henry Miller (1956)

Synopsis

Moyenne

17.0

2 votes

TRES BON

« Pourquoi, je me le demande, ce culte que je voue à Rimbaud, à l'exclusion de tous autres écrivains ? Je ne suis pas un fervent de l'adolescence, ni ne feins de croire qu'il est aussi grand écrivain que certains que je pourrais nommer. Mais il y a quelque chose en lui qui me touche comme ne le peut l'oeuvre d'aucun autre. » Tel est l'aveu de Miller au début de cet essai. Pourtant cette découverte, il l'a longtemps différée, se méfiant de ce «mauvais génie». C'est à Paris en 1932 qu'Anaïs Nin le persuade de surmonter ses réticences et de se plonger dans la lecture du Bateau ivre. Cela bouleverse sa vie. Au-delà de l'affinité troublante, du parallélisme des oeuvres, Miller nous convie à une foudroyante leçon de littérature.

Titre original : The time of the assassins : A study of Rimbaud (1956)

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2000 Editions Denoël

Française Langue française | Traduit par Frédéric Jacques Temple | 176 pages

1991 Editions 10/18

Française Langue française | 156 pages | ISBN : 978-2264016843

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !