Rodogune

de Pierre Corneille (1644)

Synopsis

Moyenne

14.8

25 votes

MOYEN

Noir, c'est noir.
De toutes les tragédies de Corneille, Rodogune est l'une des plus sombres, celle où les tensions atteignent une violence d'autant plus saisissante qu'elles se font jour à travers une intrigue lourde de toutes les complications, lesquelles se dénouent dans un finale que Stendhal comparait à ceux des drames shakespeariens. Tragédie dynastique du pouvoir, la pièce est aussi une tragédie familiale de l'amour et de la haine.
Des êtres se déchirent ; une coupe empoisonnée, comme chez Hitchcock, attend les héros. Le personnage de Cléopâtre fait briller un héroïsme du mal qui éclaire l'univers cornélien d'une étonnante lumière noire.

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2009 Editions Folio (Théâtre)

Française Langue française | 224 pages

2004 Editions Folio (Théâtre)

Française Langue française | 214 pages

1967 Editions Larousse (Nouveaux classiques)

Française Langue française | 146 pages

1946 Editions Droz

Française Langue française | 132 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !