Un captif amoureux

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Les trois sujets : langue, amour et trahison, ont toujours été au cœur de l’œuvre de Genet. Cependant dans le Captif amoureux, plus qu’ailleurs, l’auteur, par une réflexion profonde et déstabilisante, joue à remettre radicalement en cause toute signification cristalisée de ces trois concepts. L’amour que Genet voue aux Panthères Noires et encore plus aux palestiniens devient l’antichambre d’une trahison nécessaire. Trahir c’est, pour Genet, aimer à l’énième puissance et, dans le cas des palestiniens, l’apparente trahison de leur contigence historico-politique était la seule solution pour rendre hommage à un peuple de héros et de déracinés. Par un récit qui envisage le dépassement de l’écriture purement historique et la mise en cause de la relation entre histoire et poésie, Genet arrache les palestiniens à la matérialité et à la temporalité de l’histoire pure pour les confier à l’éternité de la poésie. Il en fait un chef-d’œuvre.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

1998 Editions Folio

Française Langue française | 610 pages

1986 Editions Gallimard (Essais)

Française Langue française | 504 pages | Sortie : 7 mai 1986 | ISBN : 2070706737

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !