Dagon

Synopsis

Moyenne

14.4

41 votes

MOYEN

"Contient :
- Dagon (Dagon)
- Herbert West, réanimateur (Herbert West, reanimator)
- La Quête d'Iranon (The quest of Iranon)
- Celephais (Celephais)
- Polaris (Polaris)
- La Malédiction de Sarnath (The doom that came to Sarnath)
- Le Bateau blanc (The white ship)
- Les Chats d'Ulthar (Cats of Ulthar)
- De l'au-delà (From beyond)
- Le Temple (The temple)
- L'Arbre (The tree)
- Les Autres dieux (The Other Gods)
- L'Alchimiste (The alchemist)
- La Poésie et les dieux (Poetry and Gods)
- La Rue (The street)
- Horreur à Red Hook (The horror at Red Hook)
- La Transition de Juan Romero (The transition of Juan Romero)
- Azathoth (Azathoth)
- Le Descendant (The descendant)
- Le Livre (The Book)
- La Chose dans la clarté lunaire (The thing in the moonlight)
- Hypnos (Hypnos)
- Le Festival (The festival)
- Prisonnier des pharaons (Imprisoned with the Pharaons)
- Lui (He)
- L'Étrange maison haute dans la brume (The strange high house in the mist)
- Dans les murs d'Eryx (In the walls of Eryx)
- La Bête de la caverne (The beast in the cave)
- Le Clergyman maudit (The evil clergyman)
- La Tombe (The tomb)"

Indicible et innommable, l'horreur est partout. Une menace universelle, aux dimensions démesurées du cosmos : dans la brume entourant les falaises de Kingsport, dans une vieille maison solitaire qui entre en résonance avec l'au-delà, dans le cadre rassurant de l'université Miskatonic d'Arkham, où le docteur Herbert West réanime les morts... Mais aussi en d'autres temps, d'autres lieux : au plus profond des abysses marines, antre du terrible dieu Dagon ; à Ulthar, où règnent en maîtres les chats ; au grand temple d'Ilarnek, dans lequel les hideux servants de Bokrug, destructeurs de la ville de Sarnath, adorent encore aujourd'hui leur idole impie... Trente nouvelles d'effroi et de poésie ténébreuse, trente terribles révélations sur les secrets que dissimule la réalité.

Titre original : Dagon and other macabres tales

8 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2016 Editions Points

Française Langue française | Traduit par François Bon | 240 pages | Sortie : 7 Avril 2016 | ISBN : 9782757851449

2009 Editions Le Pré aux Clercs

Française Langue française | Traduit par Paule PEREZ | 348 pages | ISBN : 9782842283650

2007 Editions J'ai Lu (Fantastique)

Française Langue française | 431 pages | ISBN : 2290332909

2003 Editions J'ai Lu (Fantastique)

Française Langue française | Traduit par Paul Pérez | 448 pages | Sortie : 24 Mars 2003 | ISBN : 9782290332900

2003 Editions J'ai Lu (Fantastique)

Française Langue française | 431 pages | ISBN : 2290332909

1987 Editions Belfond

Française Langue française | Traduit par Paule Pérez | 348 pages

1982 Editions J'ai Lu

Française Langue française | Traduit par Paule Pérez | 431 pages | ISBN : 2290332909

1973 Editions J'ai Lu

Française Langue française | 431 pages | ISBN : 2290332909

5 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

7 commentaires

  • Joseph Le 30 Août 2010 à 09:10
    j'ai aimé la première histoire mais pour le reste, je me suis ennuyé ferme.
  • Clemancy Le 02 Avril 2014 à 17:59
    Quelques nouvelles passionnantes mais le tout est trop inégal.
  • lolodec Le 08 Mai 2015 à 15:20
    un ensemble assez faible, mais quelques bonnes surprises ("les murs d'Eryx"). Un Lovecraft mineur cependant.
  • Dawn Le 18 Mai 2016 à 21:26
    J'ai trouvé ce recueil très mal équilibré et sur 30 nouvelles peu d'entre elles ont su retenir mon attention. Je ne recommande pas pour débuter la découverte de cet auteur, parce que si je devais m'en tenir à ma lecture, je m’arrêterais là.
  • armoric Le 29 Mai 2016 à 09:03
    Depuis toujours, j'aime lire et relire Lovecraft. Dagon est loin d'être le meilleur de ses recueils de nouvelles mais il a sa place dans la cosmogonie de l'auteur et, pour garder une vue d'ensemble de son oeuvre, il faut l'avoir lu. Cependant, pour ma part, l'écriture de ce volume en particulier a mal vieilli.
  • Tatooa Le 22 Août 2016 à 09:36
    Surprise (pas dans le bon sens) par les nouvelles du début (à part Dagon que j'ai adoré), oniriques et poétiques, lassée par une impression de répétitif, lu aux deux tiers et puis lâché, parce que zut, j'ai trop d'autres bons livres à lire pour peiner sur celui-là..
  • LilyMk Le 22 Mai 2018 à 18:54
    Lovecraft nous emmène toujours par delà les barrières du temps et de l'espace grâce à son imagination foisonnante et illimitée. Les récits évoquent la poésie et la beauté, tout autant que l'occulte et le macabre.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !