Huis clos

de Jean-Paul Sartre (1944)

Synopsis

Moyenne

15.6

58 votes

BON

Un publiciste adultère fusillé pour avoir déserté, une jeune bourgeoise qui a noyé son enfant et poussé son amant au suicide, une employée des postes lesbienne qui a peut-être une mort sur la conscience : les trois se retrouvent en Enfer. Contrairement à ce qu’ils croyaient, l’Enfer n’est pas une chambre de torture mais un salon Second Empire où ils vont – éternellement – s’épier, se provoquer, tenter de se séduire et surtout se déchirer. On l’aura compris : «L’Enfer, c’est les Autres.» Créé en 1944, Huis clos illustre une réflexion philosophique menée par Sartre un an plus tôt dans L’Être et le Néant, en particulier sur le «regard de l’autre» qui me constitue en «esclave» vis-à-vis de lui. À ce titre, la pièce s’inscrit dans la tradition, vivace jusqu’après la guerre, du «théâtre d’idées». Mais, en interrogeant le sens même de l’existence par des dialogues de tous les jours, dans un décor bourgeois qui figure un univers irréel, elle annonce aussi le «théâtre de l’absurde» qui triomphera dans les années 1950. Comédie de boulevard à portée métaphysique, elle doit à cette vocation paradoxale d’être aujourd’hui encore, en France et à l’étranger, l’un des plus grands succès du théâtre français contemporain.

3 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2019 Editions Folio (Théâtre)

Française Langue française | 192 pages | ISBN : 9782072790416

2017 Editions Folio

Française Langue française | 239 pages | ISBN : 2070368076

2012 Editions Folio

Française Langue française | 214 pages | ISBN : 9782070366071

D'autres livres dans ce genre

2 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

6 commentaires

  • Korydwen Le 08 Janvier 2020 à 22:03
    Une pièce de théâtre qui fait passer par un paquet de sentiment, du rire aux larmes en passant par la tension. J’ai beaucoup aimé les notes qui permettent d’avoir des petites anecdotes. Le dossier est vraiment très intéressant à la fin de la pièce et la préface permet de bien caler les idées quant à la période d’écriture et le temps des premières représentations !
  • cricket Le 16 Février 2020 à 01:03
    L'enfer c'est les autres ... résume la pièce. Qui sommes-nous ? Que délivrons-nous comme sentiments à l'autre ? Comment nous supportons-nous ? Pourquoi commettons-nous des actes répréhensibles ? En avons-nous complètement conscience lorsque nous les exécutons ? En mesurons-nous la portée ? L'être humain, cette bête intelligente et cruelle...
  • BlueMoon Le 15 Mars 2020 à 15:26
    Toujours une de mes pièces préférées !
  • nezenne Le 13 Avril 2020 à 21:52
    Une pièce à thèse qui illustre clairement la philosophie de Sartre. Bien que j'aie trouvé les personnages de Garcin et d'Inès réussis, je n'arrive pas à apprécier la façon caricaturale de représenter Estelle - superficielle, sotte, vide.
  • Vickot Le 11 Avril 2021 à 23:26
    Disons que pour mon premier Sartre et tous les commentaires que j’ai eu à propos de cet auteur, je m’attendais à vraiment plus intense. Peut-être n’était-ce pas le bon livre mais néanmoins j’ai apprécié la lecture. Il y a longtemps que j’ai lu une pièce de théâtre et j’ai beaucoup aimé. Pleins de souvenirs du temps de Cégep me sont venus.
  • NellyLZ Le 21 Septembre 2021 à 10:31
    J'ai bien apprécié Huis clos, pièce de théatre agréable à lire et intéressante. Par contre j'ai un avis beaucoup moins positif pour Les mouches. Cependant cette première expérience m'a donnée envie de lire d'autres oeuvres de Sartre.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !