Kant et l'ornithorynque

de Umberto Eco (1999)

Synopsis

Moyenne

16.0

1 vote

BON

Que vient faire Kant avec l'ornithorynque ? Rien ! Ils ne se sont jamais rencontrés.
Mais cet animal inclassable dans les nomenclatures des naturalistes aurait assurément rendu perplexe le philosophe allemand, attaché à définir les catégories de l'entendement. Comment distinguons-nous un éléphant d'un tatou ? Il s'agit d'un problème philosophique qui a obsédé la pensée humaine depuis Platon jusqu'aux cognitivistes contemporains et que Kant, lui non plus, n'a pas su résoudre ni même poser de façon satisfaisante : la perception que nous avons des choses dépend-elle de la structure de notre appareil cognitif, de la structure de notre appareil linguistique, ou des deux ? Arrivé à ce point, on voit que les problèmes sémiotiques sont intimement liés aux sciences de la connaissance.
Vingt ans après la publication du Traité de Sémiotique générale, Umberto Eco a voulu faire le point et rassembler, en un ouvrage original, l'ensemble de sa réflexion et de son travail. En reprenant les questions de la référence, de l'iconisme, de la vérité, de la perception, et en s'intéressant de près à ce qu'il nommait alors le " seuil inférieur " de la sémiotique, l'auteur pratique une série d'explorations en mettant en scène un personnage souvent négligé : le sens commun.

Titre original : Kant e l'ornitorinco (1997)

1 édition pour ce livre

2001 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | Traduit par Julien Gayrard | 595 pages | ISBN : 2253150266

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !