La bouche pleine de terre

Synopsis

Moyenne

15.8

8 votes

BON

Contemporain du malheur serbe, comme on a accoutumé de parler du malheur russe, Šcepanovic est un adepte du «local sans les murs», qui a nom l'uni­versel. Les tropismes de fuite et les désirs de mort qui sont au cœur de la tragédie grecque se retrouvent pareillement au cœur des romans et nouvelles de Branimir Šcepanovic. Si La Bouche pleine de terre, avec ses airs de parabole judéo-chrétienne et sa "source grecque", est une œuvre de la maturité et supporte la comparaison avec quelques chefs-d'œuvre de Kazantzakis, ses thèmes et sa facture se retrouvent dans l'œuvre entier de Branimir Šcepanovic. À chaque fois, dans ses nouvelles et ses scénarios, l'écrivain serbo-croate cède aux mêmes tropismes et décline les thèmes éternels de la fuite, de la mort volontaire, mais aussi du salut.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2008 Editions Le Serpent à plumes (Motifs)

Française Langue française | 94 pages

1983 Editions 10/18

Française Langue française | Traduit par Jean Descat | 203 pages

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !