La chandelle verte

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Dans La Chandelle verte, Jarry a regroupé les chroniques données à plusieurs revues entre 1901 et 1904. Ce sont les années où il publie entre autres ses deux romans les plus connus et les plus puissants, Messaline et Le Surmâle : les chroniques participent du même état d’esprit. Il s’agit toujours pour Jarry de spéculer sur le sens possible des événements, de battre en brèche les évidences, de révéler le dessous des choses. L’expression de «Chandelle verte» fait partie du vocabulaire propre au Père Ubu ; et c’est à sa lumière que Jarry éclaire le lecteur sur « les choses de ce temps ». Cette lumière est celle de la Pataphysique, que Jarry a définie comme « la science des exceptions » ou « la science des solutions imaginaires ». Tout lui est bon pour pratiquer sa méthode : la mort de la reine Victoria, la publication de nouveaux timbres, un accident, un livre incongru, une affaire de mœurs ou un scandale financier. À chaque fois, par un retournement inattendu, Jarry surprend son lecteur. C’est une invention perpétuelle, une invitation à regarder le monde sous un angle toujours neuf : une permanente leçon d’humour, de poésie et de provocation.

1 édition pour ce livre

1969 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | 695 pages | ISBN : 0828898308

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !