La pitié dangereuse

de Stefan Zweig (1939)

Synopsis

Moyenne

16.4

64 votes

BON

En 1913, dans une petite ville de garnison autrichienne, Anton Hofmiller, jeune officier de cavalerie, est invité dans le château du riche Kekesfalva. Au cours de la soirée, il invite la fille de son hôte à danser, ignorant qu'elle est paralysée. Désireux de réparer sa maladresse, Anton accumule les faux pas qu'il attribue à ce que Stefan Zweig appelle l'« impatience du cœur ». Les personnages du seul roman que Stefan Zweig ait achevé sont les spectateurs hébétés de leur tragédie, symboles d'une civilisation décadente mais incapable de résister à l'ivresse d'une dernière valse. La prose de Stefan Zweig, brillante et raffinée, est comme le vestige de cette civilisation engloutie par la folie du XXe siècle. Une histoire d'amour déchirante où la fatalité aveugle ceux qu'elle veut perdre.

Titre original : Das Ungeduld des Herzens (1939)

7 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2012 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | 504 pages | ISBN : 2253167479

2010 Editions Grasset

Française Langue française | 454 pages

2002 Editions Grasset (Les Cahiers Rouges)

Française Langue française | 383 pages

1989 Editions France Loisirs

Française Langue française | 412 pages

1984 Editions Grasset (Les Cahiers Rouges)

Française Langue française | 348 pages | Sortie : 1er octobre 1983 | ISBN : 2246098637

1967 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | 439 pages | ISBN : 3021071606

1956 Editions Fischer

Allemande Langue allemande | 387 pages

D'autres livres dans ce genre

6 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

6 commentaires

  • Luna Le 06 Avril 2014 à 15:56
    J'ai adoré l'histoire mais j'ai été déçue de ne pas retrouver l'écriture pleine de sensibilité à fleur de peau de l'auteur. A croire que l'émotion de ses nouvelles se dilue dans les romans...
  • L'ivre de rêves Le 13 Août 2016 à 10:17
    Un excellent livre. L'histoire est vraiment intéressante, à des moments carrément passionnantes. C'est un plaisir de retrouver la plume de Zweig, et son admirable capacité à décrire les sentiments humains. Je suis d'accord avec Luna : on ne ressent pas autant d'émotions qu'avec ses nouvelles, mais tout de même, il y a des passages qui sont très forts. Comme le message du livre.
  • Good Books Good Friends Le 06 Novembre 2017 à 13:17
    Un très beau roman dans lequel Stefan Zweig analyse le sentiment de pitié que peut éprouver tout un chacun face à l'infirmité et au malheur d'autrui, et la manière dont ce sentiment malgré des intentions tout à fait honorables et positives peut faire souffrir celui qui le reçoit.
  • Marinette-7 Le 18 Novembre 2018 à 22:30
    C est le 3e livre de cet auteur que je lis. J aime beaucoup ses descriptions profondes des sentiments, des ressentis de ses personnages. Un beau roman.
  • Awno Le 07 Juin 2020 à 17:54
    Comme à chaque fois avec Zweig on est embarqué. L'histoire, somme toute assez simple, nous tient en haleine, tant les rapports entre les personnages sont admirablement retranscrits. Cependant il y a cette tension permanente tout au long du roman qui fait ressentir comme un certain malaise. Au final une lecture prenante mais quelque peu oppressante.
  • Evaporée Le 10 Janvier 2021 à 15:41
    Dans ce récit physiquement douloureux et tragique, l'écriture de Zweig perd un peu de sa densité, du fait, j'imagine, de la longueur de l'ouvrage. Certains passages sont cependant emplis d'émotions, saisissant la complexité des sentiments humains, sans pour autant tomber dans l'écueil du pathos.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !