Passer quoi qu’il en coûte

Synopsis

Moyenne

16.0

1 vote

BON

« Apatrides, sans-foyer. Ils sont là. Et ils nous accueillent Généreusement dans leur regard fugitif, nous, les oublieux, les aveugles. Ils passent et ils nous pensent. » (Niki Giannari) « Passer. Passer quoi qu’il en coûte. Plutôt crever que ne pas passer. Passer pour ne pas mourir dans ce territoire maudit et dans sa guerre civile. Avoir fui, avoir tout perdu. Passer pour tenter de vivre ici où la guerre est moins cruelle. Passer pour vivre comme sujets du droit, comme simples citoyens. Peu importe le pays, pourvu que ce soit un État de droit. Passer, donc, pour cesser d’être hors de la loi commune. Dans tous les cas : passer pour vivre. Mais là où vous avez fui les murs clos des caves bombardées, vous avez trouvé une frontière close et des barbelés au camp d’Idomeni. » (Georges Didi-Huberman)

1 édition pour ce livre

2017 Editions de Minuit

Française Langue française | 104 pages | ISBN : 2707343900

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Abyssinia Le 10 Juin 2018 à 21:28
    Associant littérature spécialisée, poésie et art visuel, les Éditions de Minuit publient un ouvrage hybride, à la croisée de plusieurs arts et disciplines. Le livre court, mais ardent, et incontestablement politique, prend place au coeur de l’actualité, celle des migrants et de la déshumanisation progressive de la société vers une haine toujours plus incisive de l’étranger. Un must have !

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !