[Suivi lecture] RedPanda

 
  • Adhara_

    Dompteur de pages

    Hors ligne

    #81 22 Août 2018 18:09:57

    @RedPanda : Non pas du tout :) Mais il a l'air vraiment bien, j'ai hâte d'avoir ton avis =)
  • Espyvie

    Serial lecteur

    Hors ligne

    #82 23 Août 2018 17:01:09

    Au vu du résumé, ça a l'air d'être une lecture particulière... Je suis curieuse de connaître ton avis final :-)
  • Mina Sensei

    Bookworm

    Hors ligne

    #83 23 Août 2018 18:28:43

    Je viens de jeter un œil aux fiches des deux derniers livres que tu cites... ce sont des lectures assez difficiles et qui ont l'air tout à fait réalistes. Même si j'ai commencé à lire des thrillers cette année, je ne pense pas être capables de surmonter ce genre de lectures. Mais je suis quand même curieuse d'avoir ton avis !
  • RedPanda

    Pilier de bibliothèque

    Hors ligne

    #84 23 Août 2018 23:32:09

    [TW violences physiques et psychologiques sur enfant, viol, suicide, alcool]

    Bonsoir !

    Je viens de terminer L'enfant qui ne pleurait pas, de Torey L. Hayden, que m'avait conseillé Biblio87 dans le cadre du challenge Livra'deux pour PAL'addict. Je l'en remercie très sincèrement, parce que sans elle, je crois que je n'aurai jamais osé sortir ce livre de ma PAL (je l'avais reçu dans une box) dont le résumé me faisait peur. J'appréhendais un récit très "sensationnel", avec une mise en avant quasi obscène des violences connues par l'enfant dont il est question. Le genre de récit qui donne envie de vomir à chaque mot, et qui fout en l'air son état psychologique pour quelques jours, parce que le malaise est prégnant (bien que je ne l'ai jamais lu, j'ai en tête les oeuvres de Mathieu Ménegaux, comme Un fils parfait, parce que c'est l'effet que me font les résumés de ses oeuvres) . MAIS fort heureusement, il n'en est rien.

    Cela dit, ce n'est pas un récit youplaboum pour autant. C'est une lecture difficile pour les thèmes qu'elle soulève, et notre petit coeur est souvent malmené, souvent ému aussi. Le récit est fait par Torey : elle relate donc une expérience qu'elle a vécu, en tant qu'institutrice dans une classe spécialisée dans l'accueil d'enfants très difficiles (violents, souffrant de troubles neuropsychologiques), ceux qui ne peuvent aller dans le système traditionnel car ils ont besoin d'attention, d'encadrement, du moins pour les familiariser avec les institutions scolaires. Ce sont aussi les enfants qu'on rejette, catalogués comme étant "fous", et donc irrécupérables pour eux-mêmes et pour la société. Quelques mois après le début de l'année scolaire, on lui annonce que sa classe (pourtant déjà complète avec 7 enfants) accueillera une nouvelle élève temporairement, le temps qu'une place en hôpital psychiatrique se libère. Cette élève, c'est Sheila, 6 ans, une enfant terriblement violente, malmenée par la vie (abandonnée par sa mère sur une aire d'autoroute, battue par son père, souffrant d'affection, ne faisant confiance à rien ni personne), coupable d'avoir attaché un bébé à un arbre et d'y avoir mis le feu (ce qui lui vaut son placement en HP).

    L'enfant qui ne pleurait pas, c'est la rencontre entre Torey et Sheila. C'est leur découverte mutuelle, leur apprivoisement. C'est beaucoup de découragement aussi face à des situations très difficiles, des enfants instables qui n'ont souvent pas d'autres moyens pour s'exprimer que la violence contre les autres et contre eux-mêmes. J'ai beaucoup apprécié le fait qu'on ait les analyses et les réflexions de Torey sur la démarche éducative et humaine qu'elle applique dans son quotidien avec ces enfants. Elle ne cache rien, ses hésitations, ses erreurs, ses épreuves, ses réussites. Exercer ce métier, c'est faire un numéro d'équilibriste en aveugle à chaque instant de présence devant les enfants. J'ai trouvé intéressantes ses méthodes de travail pour amener les enfants à s'exprimer et pour créer un climat de confiance et une sorte de "safe zone" dans l'enceinte de la classe.
    Je me suis beaucoup attachée aux personnes qui sont présentes dans le livre : les enfants, touchants par leur courage, leur lucidité sur le monde qui les entoure, leurs douleurs profondes aussi ; le personnel éducatif, dont on sent qu'ils sont à la fois démunis face à ces enfants, et qu'ils ont envie de les accompagner. J'ai aussi été profondément désabusée par certaines situations très froides, où la logique des adultes se heurte à une souffrance manifeste enfantine et ne cherche pas à la comprendre.

    Dans l'ensemble, c'est un très beau témoignage d'amour, d'humanité, de naïve lucidité.

    C'est un livre qui est à lire, par contre, il contient des TW assez importants (listés ci-dessus).

    _______

    Après une lecture comme ça, je ressens le besoin de la .. "digérer". Je ne lirai rien ce soir, mais demain, j'aurai besoin de quelque chose de léger je pense. J'espère que vous avez fait de belles lectures de votre côté ?!

    Dernière modification par RedPanda (23 Août 2018 23:41:46)

  • Fried

    VIP des bibliothèques

    Hors ligne

    #85 23 Août 2018 23:37:49

    Cette lecture m'a l'air vraiment intéressante mais je ne me sens pas capable, en ce moment j'entends, de pouvoir l'appréhender.
    En effet, pour aborder cette lecture difficile (tu me dis si je me trompe) mais il faut être armé d'un moral d'acier.
    En tout cas je le note dans ma WL pour plus tard.
    Merci de ton avis.
  • Grominou

    Modératrice

    Hors ligne

    #86 23 Août 2018 23:39:26

    C'est quoi des TW?:chaispas:

    Sachant qu'il s'agit en plus d'un témoignage, tu es courageuse de t'être lancée dans cette lecture, je ne m'en serais pas sentie capable...

    Et ta prochaine lecture plus légère, tu as décidé ce que ce sera?
  • RedPanda

    Pilier de bibliothèque

    Hors ligne

    #87 23 Août 2018 23:54:31

    Grominou : des TW, ce sont des trigger warning, c'est à dire des situations qui peuvent enclencher, chez certaines personnes, des réactions psychologiques traumatisantes. C'est essentiellement sur les réseaux sociaux lorsque certains sujets sont abordés, afin que les internautes soient prévenus et sachent qu'ils doivent passer leur chemin si c'est compliqué pour eux de lire ce genre de contenu. Cela concerne souvent les situations de violences sexuelles, physiques ou psychologiques, mais pas seulement.

    Après avoir été plusieurs fois écoeurée et mal à l'aise à la lecture de livres contenant ce genre de choses sans être prévenue au préalable (parce que cela peut influer sur mon envie de lire un ouvrage, sur ma capacité à me "blinder" au préalable, ou du moins savoir que si je le lis, c'est en ayant conscience que cela pourra être compliqué), j'essaie de l'indiquer pour les ouvrages que je lis et conseille, histoire d'éviter à d'autres personnes de faire aussi la découverte et d'en ressentir du mal-être. C'est d'ailleurs souvent pour ça que je lis peu de romans noirs, y'a beaucoup trop de trucs malaisant dedans !
    (et c'est pour ça aussi que ce bouquin me faisait peur)

    C'est vrai que ce n'est pas un terme forcément évident pour tout le monde, je suis désolée de l'avoir utilisé sans expliciter sa signification !

    Par contre, je n'ai pas encore d'avis sur ma lecture légère, il va falloir que je regarde ma PAL de près. Peut-être irais-je piocher du côté des mangas :grat: ?

    Fried : Oui, je te l'accorde, c'est une lecture difficile, mais heureusement que l'on a le point de vue de l'adulte, ça instaure une barrière bienvenue. Là, ça fait deux livres que je lis qui ne sont pas très joyeux, il va me falloir quelque chose de léger pour me remettre d'aplomb.
  • Grominou

    Modératrice

    Hors ligne

    #88 24 Août 2018 00:06:15

    Ah merci de l'explication, je connaissais le principe mais pas l'expression ni son abréviation!
  • Melody Pond

    Useur de marque-pages

    Hors ligne

    #89 24 Août 2018 07:07:09

    Coucou Red Panda !

    Ce livre je l'ai lu quand j'étais ado et il m'avait assez marqué. D'autant plus que ce n'est vraiment pas ma tasse de thé les livres témoignages comme ceux-là.

    Je sais qu'il n'est que 7h du matin mais as-tu déjà choisi ta nouvelle lecture ?

    Bonne journée ! :)

  • RedPanda

    Pilier de bibliothèque

    Hors ligne

    #90 24 Août 2018 08:36:43

    Melody Pond : je pense que je vais me faire une petite cure de BDs / mangas avec, pour commencer, le tome 1 de Giant days de John Alisson et Lissa Treiman. J'hésite à fini V pour vendetta, d'Alan Moore, mais bon, ce n'est pas le plus joyeux...
    Peut-être le tome 1 de Château l'attente de Linda Medley et les deux tomes de L'atelier des sorciers (manga de Kamome Shirahama) ?

    En vrai, je ressens l'envie de reprendre le tome 1 de Harry Potter (j'adore les premiers chapitres, quand on découvre l'univers :pink: cela m'émeut et la magie opère à chaque fois, je suis complètement transportée). Il faut croire que j'ai un besoin de lecture doudou assez prononcé XD je n'ai pas du tout l'habitude des livres témoignages non plus (enfin, quand j'étais ado, j'avais bien lu Brûlée vive, Jamais sans ma fille, L'herbe bleue, etc. que des trucs bien joyeux mais ce "goût" pour les témoignages m'est passé avec l'âge).