La fin d'Alice

de A. M. Homes (2013)

Synopsis

Moyenne

14.1

9 votes

MOYEN

Elle a vingt ans à peine, habite chez ses parents, dans un banlieue cossue, mais elle ne semble pas heureuse, plutôt mélancolique, isolée et surtout dévorée par un feu intérieur qu'elle dissimule à tous sauf à cet homme à qui elle a décidé d'écrire.

Lui a cinquante-quatre ans, il purge depuis plus de deux décennies une peine de prison pour le viol et le meurtre sauvage d'une adolescente de douze ans.

La relation épistolaire qu'ils nouent poussera la jeune fille, irrésistiblement attirée par un petit voisin de huit ans son cadet, à passer à l'acte. Tandis que la prédatrice se rapproche de sa proie, le prisonnier, tout en livrant le froid compte-rendu de son quotidien carcéral, dessine les contours de son propre parcours - d'une enfance avilie par une mère déviante à la naissance en lui de ce goût périlleux pour toutes jeunes filles qui le conduira à la transgression suprême.

Superbement accompli, ce roman dérangeant - et dont certaines scènes pourront parfois heurter - invite à sceller un pacte de lecture inédit en acceptant de créditer de toute l'humanité qui est la sienne un personnage éminemment désigné à l'opprobre, et de se rendre ainsi capable d'en accompagner le cheminement, au sien de l'espace compassionnel crée par la fiction. Pour mieux comprendre, peut-être, un destin parmi d'autres, où, battant en brèche d'illusoires et vertueux désir de "normalité" s'incarnent soudain, monstrueuses, les profondes ténèbres qui régissent les passions de nos âmes.

Titre original : The end of Alice (1996)

1 édition pour ce livre

2013 Editions Actes Sud (Lettres anglo-américaines)

Française Langue française | Traduit par Johan-Frederick Hel-Guedj | 317 pages

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !