Le sens du passé

de Henry James (1991)

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Le Sens du passé est l’ultime fiction de Henry James. Commencé en 1889, abandonné en 1900, repris en 1914, définitivement interrompu par la dernière maladie de James qui mourra en 1916, ce roman a passionné la critique. Sourdement « travaillé » par des tensions biographiques, il a pu être considéré comme le testament d’un auteur revivant son propre passé – sous les traits d’un historien américain qui, à partir du portrait d’un jeune homme (sa réplique), entreprend une plongée fantastique dans le temps l’ancêtre de 1820 et l’homme de 1910 se croisent, le lien entre les époques se rompt, et l’historien comprend qu’il pourrait bien se trouver enfermé, sans retour possible, dans le passé. Roman de la complexité, en constante expansion, où sourdent une ultime interrogation sur l’écriture et des difficultés techniques magistralement surmontées, Le Sens du passé – dont l’adaptation au théâtre après la mort de James connut un immense succès – s’accompagne d’un précieux document : les notes dictées par l’auteur, et que l’on trouvera à la fin du présent volume.

1 édition pour ce livre

2007 Editions de La différence

Française Langue française | 349 pages | ISBN : 2729116788

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !