Mercy, Mary, Patty

de Lola Lafon (2017)

Synopsis

Moyenne

13.8

51 votes

MOYEN

En février 1974, Patricia Hearst, petite-fille du célèbre magnat de la presse William Randolph Hearst, est enlevée contre rançon par un groupuscule révolutionnaire dont elle ne tarde pas à épouser la cause, à la stupéfaction générale de l’establishment qui s’empresse de conclure au lavage de cerveau.
Professeure invitée pour un an dans une petite ville des Landes, l’Américaine Gene Neveva se voit chargée de rédiger un rapport pour l’avocat de Patricia Hearst, dont le procès doit bientôt s’ouvrir à San Francisco. Un volumineux dossier sur l’affaire a été confié à Gene. Pour le dépouiller, elle s’assure la collaboration d’une étudiante, la timide Violaine, qui a exactement le même âge que l’accusée et pressent que Patricia n’est pas vraiment la victime manipulée que décrivent ses avocats..

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2019 Editions Babel

Française Langue française | 240 pages | Sortie : Mai 2019 | ISBN : 9782330120351

2017 Editions Actes Sud

Française Langue française | 240 pages | Sortie : 16 Août 2017 | ISBN : 9782330081782

D'autres livres dans ce genre

17 commentaires

  • thinkandsay Le 02 Août 2017 à 19:21
    À la moitié essai et roman, ce récit décousu nous pousse à nous interroger sur le radicalisme dans un monde qui semble "idéal" pour la plupart des gens, très intéressant et enrichissant
  • mimi54 Le 05 Août 2017 à 21:42
    Pas compris de quoi il s'agissait tant le style était prégnant, et étouffait l'histoire.
  • mesechappeeslivresques Le 22 Août 2017 à 09:33
    Lola Lafon nous livre un roman féministe riche avec les portraits de trois femmes qui ont décidé de s’opposer à la vie qu’on leur imposait. Malgré des débuts déroutants, ce roman s’avère être au final une bonne découverte.
  • livr0ns-n0us Le 25 Août 2017 à 18:21
    Très décontenancée par l'utilisation du "vous", j'ai failli abandonner plusieurs fois, ne sachant parfois pas de quel personnage il était question ou qui parlait. A force de persévérance, je suis enfin entrée dans ce récit dont j'ai finalement apprécié la construction, même si je trouve que le propos est noyé par ce style très particulier et pas spécialement accessible.
  • alivrouvert Le 28 Août 2017 à 16:38
    Le titre vient de trois femmes qui se sont révoltées contre leur milieu pour prendre la défense de communautés minoritaires : Mercy Short, accusée de sorcellerie en 1690, Mary Jemison qui préféra vivre avec les Senecas qui l’avaient enlevée en 1753 et Patricia Hearst qui embrasse la cause de la SLA. Très bon témoignage, éclairant, avec une écriture particulière et originale.
  • joyeux-drille Le 02 Septembre 2017 à 23:03
    Un roman à la construction narrative originale dont le thème central est la question de l'émancipation des jeunes femmes de leur milieu d'origine. A travers l'exemple de Patty Hearst, mais aussi de Mercy Short et Mary Jemison, toutes trois arrachées à leurs familles, on réfléchit aux façons d'acquérir sa liberté, les clés de son destin. Une première partie troublante, qui résonne avec l'actualité.
  • lolodec Le 09 Septembre 2017 à 21:55
    Un sujet, une thématique qui aurait pu nous offrir un très bon livre. Malheureusement, les partis pris narratifs inutilement complexes, le style par trop alambiqué et des prises de position dogmatique donne un ensemble assez irritant. Un gâchis tout de même sauver par la force des destins de ses héroïnes.
  • Alex-Mot-à-Mots Le 02 Octobre 2017 à 13:08
    Oui, qui est le personnage principal de ce roman ? Est-ce Patty, née Patricia Hearst puis renommée par elle-même Tania ? Est-ce la jeune enseignante-chercheuse Gene Neveva qui tente de cerner Patty pour sa défense lors de son procès ? Est-ce Violaine, qui se rebaptise telle, chargée d’aider Gene dans ses recherches avec son regard neuf ?
  • Good Books Good Friends Le 24 Octobre 2017 à 12:58
    Un livre très intéressant sur une affaire que je ne connaissais pas.
  • sardinalillebookin Le 14 Novembre 2017 à 10:01
    L'histoire, le titre et même la couverture m'ont attiré vers ce livre, sur l'enlèvement organisé de Patricia Hearst par l'ALS. J'ai eu un mal fou à ne pas abandonner. L'écriture, au départ fluide et originale, se complexifie, tant est si bien qu'on ne sait plus qui raconte et qui est qui. Merci l'insomnie qui m'a permis d'arriver à la fin, pour parler de féminisme ou du syndrome de Stockholm ? bof
  • Louison Le 27 Novembre 2017 à 11:26
    Beaucoup aimé ce récit sur l’enlevement de Patricia Hearst, héritière adolescente d’un magnat de la presse, qui finit par rallier la cause de ses ravisseurs. A t’elle subi un lavage de cerveau ou a t’elle réellement embrassé les théories de ce groupe d’extreme gauche ? On suit le parcours d’une professeure qui cherche à répondre à cette question. La narration est complexe mais ça a marché pour moi
  • Melora Le 03 Décembre 2017 à 19:01
    Je rejoins l'avis de beaucoup d'autres avec cette narration décousue et ce "vous" qui m'a perturbée et dont on ne sait jamais qui parle... Cela n'aide pas à s'attacher aux personnages et à bien entrer dans l'histoire, alors que ces portraits de femmes qui se révoltent contre le cynisme de la société et de leur milieu, c'est cela qui m'a attirée au départ. Dommage que la forme desserve le fond !
  • La Parenthèse d'Axelle Le 07 Décembre 2017 à 13:23
    J'ai beaucoup aimé la première moitié, contrairement aux autres lecteurs le "vous" ne m'a pas dérangée. En revanche, j'ai trouvé l'histoire plus molle dans la suite, j'ai moins accroché. 15/20
  • MissPetoncle Le 22 Décembre 2017 à 06:34
    J'ai eu du mal à rentrer dans ce roman, moi aussi le "vous" m'a un peu décontenancée. Puis j'ai accroché et j'ai plutôt aimé, mais ce n'est pas du tout un coup de coeur comme avait pu l'être le précédent roman de l'auteure.
  • vagabondageautourdesoi Le 09 Mars 2018 à 11:19
    Lola Lafon interroge par ses écrits notre position au monde et notre position de femme. Nous sommes dans son histoire, un pied dedans et l'autre dehors: à la fois, en position de prendre parti et à la fois suffisamment en recul pour rester en réflexions! Elle décrit des portraits de femmes étonnants, particulièrement présents qui s'opposent sans jamais se blesser! La description du cheminement ..
  • Musemania Le 16 Avril 2018 à 11:24
    Alors que les chapitres sont courts, tout comme le roman (238 pages), je n’ai pas su lire ce livre d’une traite. L’écriture à la deuxième personne du pluriel (pour le vouvoiement de l’une des héroïnes) est singulière et m’a empêchée de m’y plonger totalement. J’ai l’impression de ne pas avoir pu m’attacher aux personnages. Même si cela part d’un fait divers, le romancé prend toute la place.
  • Rascar Capac Le 16 Août 2019 à 00:09
    Un livre intéressant, qui aurait peut-être mérité d'être plus étoffé. J'ai aimé l'écriture et le fait que le livre ne soit pas construit comme un documentaire.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !