Pères et fils

de Ivan Tourgueniev (1869)

Synopsis

Moyenne

15.7

6 votes

BON

La Russie au lendemain de l'abolition du servage. Les pères : bienveillants, un peu fatigués, sceptiques, mais convaincus qu'une bonne dose de libéralisme à l'anglaise résoudra les problèmes d'un pays encore médiéval. Les fils : sombres, amers, désespérés avant l'âge, haïssant toute idée de réforme, ne croyant qu'à la négation, au « déblaiement », à la destruction de l'ordre.
« Je vois, dit l'un des pères à l'un des fils, vous avez décidé de ne rien entreprendre de sérieux.
– De ne rien entreprendre, en effet, répéta Bazarov.
– Et de vous borner à insulter.
– Exact.
– Et cela s'appelle le nihilisme !
– Cela s'appelle le nihilisme », répété Bazarov.
Hamlet prérévolutionnaire, Bazarov ira au-devant d'une mort absurde, sa postérité hésitant entre les « démons » de Dostoïevski et les bolcheviks de 1917.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2010 Editions Folio (Classique)

Française Langue française | Traduit par Françoise Flamant | 320 pages | ISBN : 2070344878

2008 Editions Folio

Française Langue française | 314 pages | ISBN : 2070344878

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Dysto Le 15 Juillet 2015 à 19:30
    Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un roman ! Et c'est le premier des classiques russes. J'en sors plutôt satisfait, je ne me suis pas ennuyé durant ma lecture notamment car les discussions entre les personnages sont intéressantes et porte à réflexion parfois.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !