Premier Amour, Nid de Gentilhomme

de Ivan Tourgueniev (1860)

Synopsis

Moyenne

16.7

3 votes

BON

"Quelle fille excitante que Zénaïde !", écrit Flaubert à Tourgueniev à propos de Premier Amour. "C'est une de vos qualités de savoir inventer les femmes. Elles sont idéales et réelles. Elles ont l'attraction et l'auréole."
L'auréole de Zénaïde, le prototype de la jeune fille russe, capricieuse, insaisissable, irrésistible, le "premier amour" du narrateur (Tourgueniev lui-même) qui trouvera en son père un rival heureux.
L'auréole de Lise, une "mouette" déjà, l'héroïne de Nid de Gentilhomme, histoire d'un amour impossible, analyse désenchantée du conflit qui déchire les Russes cultivés du milieu du siècle dernier entre la fascination de l'Occident et l'amour-haine du pays natal.
Et aussi, telle que Tourgueniev en a été le poète par excellence, la "nature nue et sauvage de la steppe fraîche et grasse" avec ses "longues crêtes mamelonnées, ses ravins garnis de buissons de chênes nains et ses petits villages gris".

Titre original : Pervaya ljubov, Dvorânskoe gnezdo (1860)

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2009 Editions Folio (Classique)

Française Langue française | Traduit par Françoise Flamant & Edith Scherrer | 349 pages

1961 Editions du Chêne

Française Langue française | 255 pages

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !