Bondrée

Synopsis

Moyenne

15.6

21 votes

BON

Été 67. Le soleil brille sur Boundary Pond, un lac frontalier rebaptisé Bondrée par Pierre Landry, un trappeur canuck dont le lointain souvenir ne sera bientôt plus que légende. Le temps est au rire et à l'insouciance. Zara Mulligan et Sissy Morgan dansent le hula hoop sur le sable chaud, les enfants courent sur la plage et la radio grésille les succès de l'heure dans l'odeur des barbecues. On croit presque au bonheur, puis les pièges de Landry ressurgissent de la terre, et Zara disparaît, et le ciel s'ennuage.

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2017 Editions Rivages (Noir)

Française Langue française | 381 pages | Sortie : Octobre 2017

2016 Editions Rivages (Noir)

Française Langue française | 368 pages | Sortie : 21 Septembre 2016 | ISBN : 9782743637644

2015 Editions Québec Amérique

Française Langue française | 364 pages

2014 Editions Québec Amérique

Française Langue française | 296 pages

6 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

4 commentaires

  • Les grands noms Le 07 Juin 2017 à 09:18
    Traine un peu en longueur, la quatrième de couverture résume plus de la moitié du livre et pourtant elle n'est pas longue. De nombreux changements de points de vue qui ralentissent encore la progression de l'intrigue. Quelques clichés. Dommage car l'intrigue, le lieu et le subtil mélange entre la culture québécoise et l'américaine sont intéressants.
  • kateginger63 Le 21 Août 2018 à 19:56
    Une jolie rencontre avec un roman d'atmosphère. Tout de suite, j'ai pensé à la très envoutante série vintage des années 90, "Twin Peaks". Un roman teinté de mystère, parfois d'onirisme, m'a charmé et subjugué le temps d'un été caniculaire et moite. Come on Zaza and Sissy , "le souvenir de la beauté peut blesser l'un d'entre nous"
  • viduite Le 17 Juin 2019 à 08:29
    Polar des lisières et des frontières linguistiques, Bondrée décrit le dernier été, celui de 1967, d'une fille devenant adulte. Andrée A. Michaud déploie les pensées de ces personnages comme autant de miroirs à un lieu, autant de reflets de la sauvagerie d'un inconscient collectif. Bondrée frappe alors par la qualité de sa langue et sa capacité à saisir le souvenir de fugaces instants de bonheur.
  • lolodec Le 03 Septembre 2019 à 21:42
    La cadre est original et donne toute la force à ce bon roman. Peu de dialogues (ou alors en style indirect), pour un polar à l'intrigue correcte, sans plus.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !