Vies minuscules

Synopsis

Moyenne

14.1

32 votes

MOYEN

Huit vies. Huit noms, à peine écrits en titre des chapitres, déjà tombés en désuétude. Pierre Michon pénètre les vies de ses ancêtres, anodines, infimes, parcellaires : minuscules. Malgré ou à cause de l'insuffisance des existences, l'écrivain défriche, le temps de l'écriture, ces vains terrains vagues qu'envahissent à nouveau les mauvaises herbes de l'insipide dès la plume reposée. Nul apitoiement. De la dureté plutôt, si elle ne se mêlait à une indescriptible émotion. Compatissante ? Empathique plutôt car Michon ne saurait s'épargner lui-même. Pour dire l'insignifiance déchirante de ces destins, la langue, curieusement, est chatoyante, dense, le récit profus, riche en références : dérision ultime lancée par l'auteur, soubresaut révolté du dire défectueux, inachevé, impuissant comme le reste à retenir l'éphémère.

3 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2004 [Audiobook] Editions Gallimard (Ecoutez lire)

Française Langue française | Lu par André Marcon, François Marthouret et Thibault de Montalembert | Durée : 140 min | ISBN : 9782070569755

1996 Editions Folio

Française Langue française | 248 pages

1996 Editions Folio

Française Langue française | 248 pages | ISBN : 9782070401185

3 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

8 commentaires

  • BlueMoon Le 11 Décembre 2015 à 09:28
    Des a priori sur ce livre au début, à cause d'une écriture assez dense (de très longues phrases !). Des vies minuscules souvent touchantes ; en les racontant, l'auteur en profite pour nous parler de l'écriture, de la difficulté de créer, mais aussi des faiblesses humaines. Une belle découverte au final !
  • Souffledevent Le 22 Juin 2017 à 11:18
    Admirable Michon, quelle joie de voir ta langue si riche et si pleine d'éclat épouser ces vies si humbles et pourtant si romanesques ! Ce n'est pas ce qui me touche le plus, mais "Vies minuscules" est assurément ton chef-d’œuvre.
  • Art3mis Le 20 Novembre 2017 à 15:41
    On avance durement avec Michon. A chaque page suffit sa peine et à chaque phrase, une nouvelle entrée de dictionnaire... L'intrigue se perd et se tortille dans des phrases à rallonge digne du mouvement surréaliste du XXè siècle et au mieux un Nodier des temps modernes !
  • lolodec Le 15 Décembre 2017 à 21:20
    De très bon passages, un style riche (trop ?) mais l'ensemble, quoique bref, est plutôt indigeste. Dommage.
  • enirehtac Le 14 Août 2018 à 10:55
    C’est un chatoiement de couleurs de langue. Une langue à oraliser absolument pour bien l’entendre, au risque sinon de s’y noyer. C’est une écriture complexe et parfois sublime. Très autobiographique et comme venue des cieux. Ou d’outre-tombe. Ou les deux. Je n’ai pas tout aimé mais adoré « vie d’Eugène et Clara », « vie de Georges Bandy » et « vie de la petite morte »
  • Elouan Le 01 Février 2019 à 17:32
    Trop conscient de son talent d'écriture ? (Michon est vraiment doué en effet) on frôle parfois le morceau de bravoure. Ça va jusqu'à camoufler un peu le contenu...
  • LaurineR Le 19 Février 2019 à 11:35
    Un concept touchant puisque ces "vies minuscules" racontent celles de personnes ayant vraiment vécues et qui ont gravité autour de Michon. Certes l'écritures est dense mais poétique, ce qui m'a beaucoup plu !
  • Yukiness Le 11 Mars 2020 à 08:01
    Une belle ambition : celle de faire vivre un peu plus longtemps ceux dont les vies auraient pu tomber dans l’oubli. Ces vies minuscules se dégustent, chaque mot est poésie. Le style est très beau sans être grandiloquent. C’est authentique et très fin, économe mais très riche. Une lecture apaisée et hors du temps.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !